A LA UNEBENINSanté

Protection sociale au Bénin: gratuité des soins de santé aux plus démunis

Le gouvernement béninois a renforcé ses actions dans l’amélioration de la protection sociale, en particulier pour les populations les plus vulnérables. Dans son Programme d’Actions du Gouvernement 2016-2021, le pays dirigé par le Président Patrice Talon a accordé une prime spéciale à l’assurance maladie qui vise essentiellement, le renforcement du capital humain.

 

Une révolution de la protection sociale s’observe depuis quelques années au Bénin. Le projet ARCH inscrit au pilier 3 des 45 projets du Plan Stratégique de Gestion (PSG) 2016-2021 montre visiblement ses premiers résultats. A So-Ava par exemple, le Projet permet à de nombreuses personnes de bénéficier gratuitement de soins de santé grâce au volet assurance maladie du projet. Les services offerts incluent la prise en charge de la consultation prénatale, du paludisme et de l’accouchement, sans aucun frais.

LIRE AUSSI: Bénin: l’Assemblée Nationale désigne ses représentants au sein des parlements régionaux

Un pôle de suivi mis en place…

Dans le souci d’atteindre une grande masse de cette couche de la population, et de leur éviter des supplémentaires, l’Etat a pensé à des filets de contrôle et de suivi de la mise en œuvre du Projet ARCH. Selon les explications du gouvernement, les patients doivent se présenter au centre de santé avec leur carte d’assurance, qui est authentifiée pour vérifier leur éligibilité. Après identification, une fiche de soins est remplie pour les patients assurés, leur permettant de bénéficier de traitements et de médicaments sans débourser le moindre centime.

LIRE AUSSI: Logistique en Afrique de l’Ouest: le Bénin, premier d’un classement de la Banque Mondiale

Avec cette assurance qui couvre gratuitement toutes les consultations générales, 22 affections et traitements médicaux, ainsi que les analyses biomédicales nécessaires, ils pourront contribuer à l’atteinte des objectifs dudit projet. Ils bénéficient également des médicaments essentiels pour une prise en charge efficace de ces affections, inclus dans le panier 1 des soins. Cependant, la généralisation de l’assurance maladie consacrée par le Projet ARCH n’est pas encore active dans tous les départements du pays. Le gouvernement est alors invité à prendre les dispositions nécessaires afin que pus de béninois puissent davantage profiter du Projet ARCH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page