A LA UNEAFRIQUE

7ème Session ordinaire du Comité Régional de Pilotage du Projet SWEDD : le Bénin présente les résultats, innovations et défis majeurs

Toutes les parties prenantes au sommet du Projet Régional d'Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) se sont réunies à Ouagadougou au Burkina Faso dans le cadre de la 7ème session ordinaire du Comité Régional de Pilotage (CRP) du Projet. Cette session qui s'est déroulée du 26 au 29 février 2024, a permis de passer au peigne fin les résultats, les innovations et les défis majeurs du projet au cours des années 2022 et 2023.

Fait marquant de la session, le Bénin a été élu au poste de vice-présidence du CRP et, Madame Véronique TOGNIFODÉ, en charge des affaires sociales et de la microfinance, a, au nom des ministres et chefs de délégation et partenaires techniques et financiers, lu la motion de félicitations et de remerciements à l’endroit des autorités burkinabè.

Passer en revue les résultats, innovations et défis du Projet d’Autonomisation des Femmes et Dividende Démographique au Sahel et faire des projections. C’est ce qui a réuni dans la capitale burkinabè, Ministres de tutelle du projet, Ministres de l’Éducation, Coordonnateurs des Unités de Gestion, responsables du Suivi et Évaluation, Présidents de groupe de travail, Banque mondiale, UNFP STR, l’UNFPA CO, ECOWAS, CEEAC. Une occasion de partage de documentation sur les bonnes pratiques du Projet SWEDD et les résultats de l’étude sur le décrochage scolaire des filles. Aussi, des propositions de remédiation et des orientations pour la redynamisation des Observatoires Nationaux du Dividende Démographique (ONDD) dans les pays SWEDD ont été formulées.

Coup de projecteur sur les succès et acquis du Projet au Bénin

Dans le cadre des préparatifs des instruments de décision, une rencontre des coordonnateurs des Unités de Gestion du Projet SWEDD a précédé celle des officiels. Au cours de cette rencontre, Prince Comlan Eugène ADJOVI, Coordonnateur intérimaire du Projet SWEDD-Bénin, a présenté les principaux succès et acquis du Projet en 2023. « La mise en œuvre du Projet au Bénin a impacté positivement 33.577 filles des collèges et lycées qui ont bénéficié de la distribution gratuite des kits scolaires, des bourses et des transferts monétaires conditionnels », a-t-il indiqué. Ce qui a participé à l’augmentation du taux de rétention des filles à l’école au Bénin.

Il poursuit que dans la veine des succès, la réalisation d’une 3ème campagne de planification familiale au plan national a permis de recruter plus de 40.000 nouvelles acceptantes de méthodes modernes de contraception. Conséquence, 188.000 nouvelles acceptantes ont été impactées soit 125,54% de la cible du Projet au Bénin.  Il faut également mentionner le déploiement de 77 logisticiens de santé pour rendre disponibles les produits de santé au dernier kilomètre. À en croire le Coordonnateur, ces succès ont été possibles grâce à la forte implication des acteurs déconcentrés et décentralisés.

Au – delà des succès, les innovations et défis en ligne de mire

Dans son intervention à cette session ordinaire du CRP, Véronique TOGNIFODE, ministre béninois en charge des affaires sociales et de la microfinance a présenté les innovations que le Bénin a apportées dans la mise en œuvre du Projet et les défis auxquels il est confronté. Elle a évoqué la spécialisation de 105 producteurs de contenus médias et la mobilisation de 5.100 conducteurs de taxi-motos appelés Zémidjan pour intensifier sur toute l’étendue du territoire national la sensibilisation sur les comportements clé favorables à la transition démographique durable. « Cette innovation a le mérite de contribuer à lutter contre les grossesses en milieu scolaire et les facteurs de décrochage scolaire, d’améliorer l’utilisation des services de santé reproductive et des droits sexuels puis de lutter significativement contre les violences basées sur le genre », a-t-elle précisé.

En termes de défi, Madame Véronique TOGNIFODE a porté le doigt sur la difficulté à réussir et à adapter de façon continue les exigences du Projet liées à son caractère régional à l’environnement et aux réalités spécifiques du Bénin. Tout en remerciant les différents partenaires techniques et financiers et autres acteurs du Projet, elle a plaidé pour la poursuite de l’accompagnement technique en vue d’une bonne capitalisation des acquis.

 

A l’issue de la 7ème session ministérielle du CRP du Projet SWEDD, le Bénin a été porté au poste de la Vice-présidence de l’institution. Ainsi, l’honneur a été revenu à Madame le Ministre Véronique TOGNIFODÉ d’adresser, au nom de ses pairs, des chefs de délégation et des partenaires techniques et financiers les félicitations et remerciements aux autorités burkinabè pour l’organisation parfaite de la session, à la Banque mondiale pour son appui technique et financier, à tous les acteurs impliqués pour l’excellent travail réalisé et résultats obtenus au cours de l’année 2023.

Avec SCom/Projet SWEDD-Bénin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page