A LA UNEMONDEPolitique

Accord de Sécurité entre la France et l’Ukraine : Macron et Zelensky scellent une alliance à l’Élysée

Le président français Emmanuel Macron et son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky ont conclu un accord bilatéral de sécurité au palais de l’Élysée, lors de la visite officielle du président ukrainien à Paris vendredi dernier. Cet événement survient quelques jours avant le deuxième anniversaire de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Après la signature de l’accord, les deux chefs d’État ont tenu une conférence de presse conjointe. Emmanuel Macron a vivement critiqué les actions de la Russie, déclarant que « La Russie préfère financer une guerre inutile, injuste et cruelle », soulignant la nécessité d’une réaction collective de la communauté internationale face à Moscou.

Il a également noté une multiplication et une intensification des attaques cyber de la Russie, interprétant cela comme une volonté d’agression envers leurs nations respectives. Macron a insisté sur le fait que bien que ces actions soient inacceptables, « Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie ». Il a également exprimé son respect pour « la mémoire et l’engagement » de l’opposant russe Alexeï Navalny, décédé en prison.


LIRE AUSSI : Joe Biden accuse Vladimir Poutine de la mort de Navalny : Tensions internationales en hausse


En ce qui concerne l’accord avec l’Ukraine, Macron a précisé qu’il avait une validité de dix ans mais resterait en vigueur jusqu’à ce que l’Ukraine rejoigne l’OTAN. Il a assuré un « soutien déterminé » de la France et de l’UE à l’Ukraine « aussi longtemps que nécessaire », soulignant que les accords signés à Paris étaient complémentaires des accords avec Londres et Berlin, qualifiant l’accord parisien d’« effort concret ».

Volodymyr Zelensky a exprimé sa gratitude envers Macron au nom de « l’unité de l’Europe » et a salué l’accord signé, remerciant la France pour son soutien crucial à l’Ukraine. Il a vivement condamné les « crimes politiques commis par Poutine » en qualifiant le dirigeant russe de « grand sanguinaire » et « assassin ».

La visite de Zelensky à Paris marque la troisième depuis le début de la guerre, soulignant l’importance de la coopération franco-ukrainienne dans un contexte géopolitique tendu.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page