A LA UNEBENINSociété

Bébé abandonné dans les toilettes à Houéyogbé : des détails sur l’enquête de la police

Une découverte tragique a été faite au Bénin ce 19 mai 2024. Il s'agit d'un nouveau-né retrouvé jeté dans les latrines d'un collège à Houéyogbé, une commune du département du Mono. Sa mère l'aurait jeté pour des raisons de sentiment.

Après sa naissance, un bébé a été jeté dans les toilettes du Collège d’Enseignement Général de Zoungbonou, dans la commune de Houéyogbé, département du Mono. L’enquête ouverte après la découverte du nouveau-né a permis de débusquer ce 20 mai sa mère, présumée auteure du crime.

Selon les informations rapportées par Les 4 Vérités, l’acte commis par la dame serait motivé par le désir de cacher sa grossesse à son nouveau mari. Il s’agit du cinquième enfant de cette dame, qui aurait déjà quatre autres enfants de son défunt mari. Après le décès de ce dernier, elle aurait voyagé au Nigeria pour travailler et aurait conçu un enfant avec un autre homme là-bas.


LIRE AUSSI : Ghana : un mort et plusieurs blessés dans un accident mortel du convoi du président Akufo-Addo


Au retour dans son village de Zoungbonou Gléta, elle aurait entamé une relation avec un nouvel homme qui soupçonnerait qu’elle portait une grossesse. Mais pour sauvegarder cette relation, la dame aurait tenté de dissimuler sa grossesse.

Le même media rapporte que la dame a accouché dans sa chambre et attaché ensuite le nourrisson avant de le jeter dans les latrines. Le jour suivant, des proches auraient remarqué un comportement étrange chez elle, la conduisant à demander une grande marmite pour chauffer de l’eau, éveillant ainsi les soupçons.

La police a été donc alertée pour procéder à son interpellation. Confrontée aux interrogations, elle aurait avoué le crime. Présentée au procureur, elle a été placée sous mandat de dépôt et déposée à la prison civile de Lokossa en attendant son procès.


LIRE AUSSI : Bénin : un homme retrouvé mort dans un puits à Za-Kpota


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page