A LA UNEBENINSociété

Bénin : 10 ans de prison confirmés pour l’ex-Directeur de la DEI

L'ex-Directeur Général de la Direction de l'Émigration et de l'Immigration (DEI), Florent Agbo a finalement écopé des 10 ans de prison ferme. Sa peine a été confirmée ce lundi 03 juin 2024 par la chambre des appels de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme. Florent Agbo était impliqué dans une affaire de délivrance de passeports béninois à des Camerounais. 

Le verdict final est enfin tombé pour l’ex-Directeur Général de la Direction de l’Émigration et de l’Immigration (DEI), Florent Agbo. Selon Banouto, les 10 ans de prison ferme ont été confirmés pour l’ancien Directeur de la DEI ce lundi 03 juin 2024.

En effet, sa condamnation a été confirmée par la chambre des appels de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). En plus de la peine, Florent Agbo est sommé de verser une somme de 5 millions de FCFA au tresort public béninois comme amende.


LIRE AUSSI : Bénin : 04 personnes déposées en prison pour des faits d’escroquerie


Il faut rappeler à cet effet que l’ancien Directeur de la DEI avait fait un appel de la décision de la chambre de jugement des la CRIET sur sa condamnation. Pourtant, ce lundi 3 juin 2024, le verdict est allé en sa défaveur. Florent Agbo est donc condamné pour « abus de fonctions » dans une mafia de délivrance de faux passeports.

L’Origine des faits

Par ailleurs, tout a commencé en décembre 2022 à l’Aéroport international Bernadin Gantin. Les services de vérification des pièces à l’aéroport étaient tombés sur six (06) Camerounais qui détenaient de passeports béninois alors qu’ils se rendaient en Équateur, et ou en Amérique du Sud. Malheureusement, l’affaire a tourné en vinaigre pour les deux parties.

La décison de la Cour à l’endroit des six camerounais

Il faut noter que ces six Camerounais, détenteurs des passeports béninois délivrés illégalement ont chacun écopé de 03 ans de prison. Et, selon les sources judiciaires, après avoir purgé leur peine, ils sont interdits de séjourner sur le territoire béninois pendant 10 ans. Ils seront donc expulsés du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page