A LA UNEBENINSociété

Bénin : après le refus de visite à Madougou à Missérété, Nicéphore Soglo empêché de visiter Aïvo

Nicéphore Soglo, l'ancien chef d'État béninois, a été une nouvelle fois empêché de visiter Joël Aïvo à la prison civile de Cotonou, ce weekend, suite à une visite infructueuse à Reckya Madougou à Missérété.

Après avoir été interdit de visite à Reckya Madougou, opposante au régime du président Patrice Talon, l’ancien chef d’État béninois Nicéphore Soglo a essuyé ce weekend un autre revers cette fois ci à la prison civile de Cotonou. En effet, le samedi 18 mai 2024, vers 10 heures, il s’est vu refuser l’accès à la prison de Cotonou où Joël Aïvo purge une peine de 10 ans.

Nicéphore Soglo était venu rendre visite au constitutionnaliste condamné à dix ans de réclusion criminelle par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), et ce, pour blanchiment de capitaux et complot contre l’autorité de l’État. L’ancien président a ainsi été interdit de visite à l’opposant tout comme ce fut le cas, dimanche 12 mai dernier à la prison civile de Missérété où il s’est rendu pour rendre visite à Reckya Madougou.


LIRE AUSSI : Bénin : Nicéphore Soglo garde l’espoir après une visite à Reckya Madougou, manquée à la prison de Missérété


Selon nos informations, le régisseur a informé Nicéphore Soglo que sans l’autorisation du procureur spécial près la Criet, il ne pouvait pas rencontrer le constitutionnaliste sans un permis de visite préalable.

Malgré une tentative de communication téléphonique avec le ministre de la justice Yvon Détchénou, l’ancien président a dû finalement partir sans pouvoir rencontrer Joël Aïvo comme il l’avait prévu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page