A LA UNEBENINSociété

Bénin : Boni Yayi n’est pas la cause de l’interruption du concert gospel

Boni Yayi n'était pas la cause de l'interruption du concert gospel intitulé "Le soir de Pentecote" ce 19 mai 2024 à Parakou. C'est ce qu'on peut retenir des clarifications faites par le promoteur de l'évènement.

Boni Yayi, ancien président de la République du Bénin et actuel président du parti politique de l’opposition Les Démocrates, n’en est pour rien dans l’interruption de la 3e édition de la soirée gospel intitulée « Le soir de Pentecote« , intervenue ce 19 mai à Parakou. « Nous ne croyons pas que ce soit la présence de Boni Yayi parce que nous ne l’avions pas invité en tant qu’homme politique mais plutôt comme un frère en Christ, un amoureux et un passionné de Jésus-Christ pour partager ses expériences avec la communauté », a expliqué Timothée Gbémadon, le promoteur de l’évènement au micro de la web radio Crystal News

En réalité, la police reproche de ne l’avoir pas fait appel, vu le nombre important des spectateurs pour la sécurité des biens et des personnes. A en croire Timothée, cet  effectif est à l’origine de la descente de la police républicaine sur les lieux. Mais, nombreuses étapes de l’évènement ont connu de succès avant l’intervention de la police. « Il y avait eu le passage des chantres, la cérémonie du lancement de la prière, il y avait également l’ancien de chef de l’État qui partage la même foi avec nous, invité spécialement pour pouvoir donner la joie dans le cœur du peuple de Dieu à travers les chants, les louanges et de l’adoration », a-t-il confié.


LIRE AUSSI : Bénin : l’alerte du parti Les Démocrates sur une campagne de désinformation visant Boni Yayi


Le promoteur du concert « Le soir de la Pentecôte » a expliqué avoir lancé les formalités pour l’autorisation au niveau de la mairie mais,  le processus n’a pas marché. « C’est à la dernière minute qu’on a eu l’information. Donc nous avons dépêché les forces de sécurité privées pour nous encadrer », a-t-il souligné.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page