A LA UNEBENINSociété

Bénin : Epiphane Sètondji Hossou, DG de l’ABSSA suspendu de ses fonctions

Le directeur général de l'Agence Béninoise de la Sécurité Sanitaire des Aliments (ABSSA), Epiphane Sètondji Hossou, a été suspendu de ses fonctions par le ministre de l'agriculture Gaston Dossouhoui le vendredi 28 juin 2024, pour faute grave.

Gaston Dossouhoui suspend Epiphane Sètondji Hossou de ses fonctions de directeur général de l’ABSSA. La décision a été prise à travers une note ministérielle rendue publique vendredi 28 juin 2024. Selon la note consultée par Africaho, aucune précision n’a été donnée les motifs explicites de la présence suspension.

Mais de sources internes proches du ministère de l’agriculture, Africaho apprend que la présente décision fait partie d’un lot de reproches faits à Epiphane Sètondji Hossou. Parmi ces reproches, précise notre source, figure, la récente concernant le Pain de sucre, l’ananas béninois retiré du marché français pour non-conformité aux normes de résidus d’éthéphon.


LIRE AUSSI : Alertes sur les ananas « Pain de sucre » du Bénin : Interdiction de vente en France


L’interdiction de l’ananas béninois en France, la principale raison ?

En effet, le jeudi 20 juin 2024, Rappel Conso, le site officiel de surveillance des produits dangereux en France, a publié deux alertes cruciales concernant des lots d’ananas « Pain de sucre » originaires du Bénin. Ces produits font l’objet d’un rappel dans les magasins en raison de la présence de contaminants chimiques et de taux de résidus de pesticides dépassant les normes autorisées.

La première alerte concerne les ananas « Pain de sucre » de la marque Topexo, identifiables par le code-barres 3760146740020. Ces fruits ont été trouvés avec des résidus d’éthéphon, un produit utilisé pour accélérer la floraison des ananas. La deuxième alerte concerne des ananas « Pain de sucre » vendus en vrac dans les supermarchés Carrefour en France depuis le 4 juin, identifiés par la référence de lot 86610. Des traces de contaminants chimiques ont été détectées dans ce lot particulier. Selon notre source, ces manquements sont attribués à une négligence présumée des agents de l’ABSSA, l’organisme responsable de la régulation des produits agricoles et agroalimentaires au Bénin.

Le ministre de l’agriculture a immédiatement nommé un remplaçant par intérim, en attendant une nomination officielle lors du prochain Conseil des Ministres : « Pour nécessité de service, et en attendant la nomination du Directeur général de l’Agence en Conseil des Ministres, Monsieur KANMADOZO Towanou Conrad, Ingénieur du Développement Rural, A1-8, numéro matricule 28859, est nommé Directeur général de l’Agence béninoise de sécurité sanitaire des aliments par intérim. La présente note de service prend effet à compter de la date de sa signature », précise la note ministérielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page