A LA UNEBENINSociété

Bénin : faux ! pas d’alerte rouge sur les grossesses prématurées dans la Donga

Au Bénin, plusieurs publications par certains médias locaux ce lundi 8 janvier 2024 ont donné l'alerte sur des grossesses prématurées dans la Donga, annonçant un nombre record de filles devenues mères entre janvier et juin 2023. Des vérifications effectuées auprès des autorités du secteur par Africaho, il s'agit d'une information non vérifiée.

14359 filles sont-elles devenues mères entre janvier et juin 2023 dans la Donga? L’information a circulé depuis la fin de la matinée de ce lundi 8 janvier 2024 notamment dans les groupes WhatsApp. En effet, « Alerte rouge sur les grossesses prématurées dans la Donga : 14 359 filles mineures devenues mères entre janvier et juin 2023 », a titré un média local dont la publication a abondamment été relayée sur les réseaux sociaux.

L’information au regard de son caractère alarmant et de sa “sensibilité sociétale” vis-à-vis des populations de la localité a inquiété plus d’un. « A défaut de trouver à faire, ces filles préfèrent s’adonner sans contrôle au sexe », a déclaré un internaute commentant le lien de l’article sur Facebook. Un autre internaute, membre d’un groupe WhatsApp s’exclame : « vous voyez ce que le Bénin devient ? ».

LIRE AUSSI : Vodun Days au Bénin : Ouidah en transe, la grande attraction de l’heure en Afrique

Une information qui remonte à 2021

Interpellé sur la crédibilité de l’information, Africaho a contacté les autorités en charge de la santé et de la reproduction sexuelle dans ce département du centre-ouest du Bénin et limitrophe du Togo. Il en ressort que ces chiffres ne concernent pas les cas de grossesses prématurées enregistrées en 2023, mais plutôt des chiffres qui rendent compte des cas des mineures tombées enceintes et/ou devenues mères sur la période de janvier à juin 2021.

Selon nos sources, l’élément audio qui aurait sans doute, servi de source à la publication de la présente information non vérifiée est une chronique réalisée en 2021 par les confrères de Fraternité Fm, une radio locale émettant depuis Parakou, département du Borgou. Les confrères, faisant une chronique, avaient évoqué ces chiffres et procédé à l’époque à un décryptage sur la question. Il convient donc de retenir que 14359 filles ne sont pas devenues mères entre janvier et juin 2023 dans la Donga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page