A LA UNEBENINPolitique

Bénin : la réaction de l’UDBN après la démission de Jean-Baptiste Hounguè

Le parti de l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) a réagi suite à la démission de Jean-Baptiste Hounguè et sa coalition Bénin en route.

 

Le parti politique de Claudine Prudencio a pris note de la démission de Jean-Baptiste Hounguè, ancien membre du Bloc Républicain de l’UDBN.  Dans une interview sur Eden TV, le porte parole du parti UDBN Jules Léandre Kiti s’est exprimé. Il déclare que «Le parti a simplement pris acte de son départ de nos rangs. C’est lui qui a pris sa décision. La discussion avec lui n’est pas à l’ordre du jour à l’UDBN. Les raisons qu’il a mentionnées dans sa lettre à l’UDBN ne sont pas valables. Mais puisque l’UDBN ne juge pas nécessaire de se lancer dans une polémique avec lui, nous prenons acte de sa démission sans en faire un événement».

LIRE AUSSI : Bénin: le parti FCBE enregistre une démission

Dans sa lettre de démission datée du 30 mai 2023, Jean-Baptiste Hounguè a évoqué une prétendue mauvaise organisation des élections législatives du 8 janvier 2023 au sein du parti comme l’une des raisons de son départ. Jules Léandre Kiti trouve ce point incompréhensible. Selon ses propos, le démissionnaire de l’UDBN a activement participé aux différentes activités du parti organisées dans le cadre des élections.

LIRE AUSSI : Bénin: Crise au Bloc Républicain, Patrice Talon s’invite dans le débat

Durant les élections législatives, il a participé aux activités de campagne et aux réunions du parti. Les moyens que le parti pouvait fournir dans ses capacités pour mener la campagne ont été donnés. Il a été consulté là où il devait l’être pour le travail, a fait savoir le porte-parole de l’UDBN.

Il a ajouté que Jean-Baptiste Hounguè « a été traité dans le parti comme il le souhaitait, voire mieux que de nombreux autres militants qui étaient là avant lui ».

Il est à rappeler qu’un Protocole d’Accord a été signé entre l’UDBN et la Coalition Bénin en Route en octobre 2022. Cependant, avec leur départ annoncé, Jean-Baptiste Hounguè et sa Coalition remettent désormais en question cet accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page