A LA UNEBENINPolitique

Bénin: l’alerte de Luc Atrokpo sur l’usage de son profil à des fins de cybercriminalité

Le maire de la ville de Cotonou, Luc Atrokpo, à travers un communiqué de sa cellule de communication, a attiré l’attention des populations sur l’usage de son profil, à des fins de cybercriminalité.

 

« Le Maire Luc Sètondji ATROKPO n’a mandaté personne pour proposer des aides financières sur Internet encore moins pour promettre des transferts de fonds«, informe un communiqué de sa cellule de communication. Le maire de Cotonou fait ainsi savoir que des individus malintentionnés proposent via de faux profils en son nom, des aides financières contre des frais de retrait. Annonçant des poursuites judiciaires contre les concernés, le communiqué invite les populations à la vigilance pour ne pas tomber dans les manœuvres de ces individus.

LIRE AUSSI: Bénin: l’alerte de l’OCRC sur un nouveau mode opératoire des cybercriminels

L’intégralité du communiqué

Il nous est donné de constater que des individus mal intentionnés usurpent l’identité et l’image de Monsieur Luc Sètondji ATROKPO, Maire de Cotonou et Président de l’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) et créent des faux profils Facebook pour arnaquer les paisibles citoyens. Ils proposent ensuite via ces faux profils, des aides financières à leurs victimes contre des frais de retrait.

Le Maire Luc Sètondji ATROKPO n’a mandaté personne pour proposer des aides financières sur Internet encore moins pour promettre des transferts de fonds.

Par le présent communiqué, nous informons l’opinion publique que le Maire Luc Sètondji ATROKPO n’est ni de près ni de loin mêlé à cette pratique frauduleuse qui est sévèrement punie par la loi.

Nous invitons donc les uns et les autres à la vigilance pour ne pas tomber dans le piège de ces individus en conflit avec la loi.

Par ailleurs nous mettons en garde les auteurs de cette pratique que les dispositions sont prises pour saisir les services compétents de l’État aux fins de les traquer et de leur appliquer les rigueurs de la loi.

Fait à Cotonou, le 17 août 2023

La Cellule de Communication de Monsieur Luc Sètondji ATROKPO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page