A LA UNEBENINÉconomie

Bénin : lancement du processus d’élaboration de la loi de finances 2025

Au Bénin, le processus d'élaboration de la loi de finances pour la gestion 2025 et du budget triennal 2025-2027 a été enclenché, selon le planning établi par un arrêté ministériel en date du 5 février 2024.

Ce mois de février marque le début des activités avec la collecte de données relatives aux documents de planification, suivie de la réunion de lancement de l’élaboration de la note analytique sur le programme de développement, dont la rédaction et la validation auront lieu en mars.

Les travaux concernant le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (Dpbep) 2025-2027 débuteront par des échanges avec les secteurs, l’Administration centrale, la Société civile et le secteur privé, rapporte La Nation. Ces échanges seront suivis de la définition du cadrage macroéconomique et des perspectives budgétaires pour la période 2025-2027.

La Note d’orientation stratégique des investissements publics 2025-2027 sera élaborée en mars et avril. En mars également, une concertation sur les prévisions de recettes 2025 est prévue avec les régies financières (Impôts, Douane, Trésor, Andf, Fnrb, Cagd, Cspef).


LIRE AUSSI : Le Bénin parmi les pays d’Afrique à forte croissance en 2024, selon la Banque africaine de développement


Les réunions techniques de fin mars à début avril seront axées sur l’analyse des données de l’exécution du budget par ministère, la revue conjointe des dépenses publiques, la définition et la notification des dépenses tendancielles aux ministères et institutions de l’État, ainsi que l’analyse de la performance de l’exécution des projets et programmes au 31 décembre 2023.

Les travaux de finalisation du projet de Dpbep initial seront achevés fin mars et validés en avril, avant de passer en Conseil des ministres. La première mouture des Documents de programmation pluriannuelle des dépenses (Dppd 2025-2027) sera ensuite élaborée, avec la définition des objectifs et indicateurs au niveau des sous-programmes, en prenant en compte les politiques transversales telles que le genre et le climat.

La collecte et le dépouillement des données sur les projets à inscrire au Programme d’investissement public (Pip) 2025, ainsi que l’examen de l’éligibilité des actions d’investissements, sont prévus pour le mois de mai. Les séances d’arbitrage budgétaire des projets d’investissements et des programmes auront lieu en juillet. Enfin, la conférence d’examen des propositions de mesures fiscales et non fiscales à insérer dans la loi de finances gestion 2025 est prévue pour le mois de juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page