A LA UNEBENINÉconomie

Bénin: le FMI alerte sur deux situations qui affectent l’économie du pays

Une délégation du Fonds Monétaire International (FMI), a tenu à Cotonou, une mission du 17 au 26 octobre 2023. A l’issue des échanges qui ont essentiellement porté sur la troisième revue du programme du Bénin au titre du Mécanisme Elargi de Crédit (MEDC), la Facilité Elargie de Crédit (FEC) et sur un nouveau programme au titre de la Facilité pour la Résilience et la Durabilité (FRD), l’institution a évoqué des situations qui ont négativement impacté l’économie du pays.

 

La crise au Niger provoque des dommages collatéraux sur les pays voisins. Le Bénin, en ce qui le concerne, avait prononcé en application des sanctions économiques de la Communauté économiques des états de l’Afrique de l’Ouest, la fermeture de sa frontière avec le pays, et ce, à la suite du coup d’Etat du 26 juillet 2023 qui a conduit à l’éviction du président Mohamed Bazoum.

Selon le FMI, au terme d’une semaine à Cotonou, cette fermeture qui a largement été critiqué au Bénin et dans la sous-région a affecté l’économie du pays. En revanche, les opérateurs économiques qui passent leurs marchandises par cette frontière entre les deux pays et même les conducteurs n’ont cessé dès lors, de crier leur misère.

LIRE AUSSI: Bénin: fermeture temporaire de la Mosquée centrale de Cadjèhoun

Après un dynamisme de l’activité économique au cours du premier semestre, le Bénin fait face à deux nouveaux chocs d’envergure en lien avec la fermeture de la frontière avec le Niger à la suite de sanctions à caractère régional sur ce pays et certains changements de politique économique à la suite des élections au Nigeria.

Constant Lonkeng

Evaluant les facteurs qui ont pu affecter l’économie du pays dirigé depuis 2016 par Patrice Talon, et ce, sur les derniers mois, l’institution internationale a également indexé la hausse du prix de l’essence. A noter que cette hausse fait suite à la décision du gouvernement nigérian relative à la non subvention de l’essence. Une situation qui a touché négativement les Béninois dont la majorité a l’habitude d’utiliser cette qualité d’essence appelée  »kpayo ».

LIRE AUSSI: Bénin: le 2ème adjoint au maire de Djidja dans le collimateur du préfet Firmin Kouton

Des recommandations aux dirigeants

La délégation du Fonds Monétaire International face à ce tableau, craint que la situation se dégrade davantage, estimant ainsi que les perspectives de croissance sont hypothéquées. En effet, elle prévient entre autres contre une fermeture prolongée de la frontière avec le Niger, le resserrement des conditions de financement et l’avènement des chocs météorologiques.

Dans une approche de prévention, le FMI invite les dirigeants béninois à la vigilance et à l’anticipation. « Les autorités béninoises devraient rester vigilantes vis-à-vis des implications socio-économiques et financières de ces développements », a conclu la mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page