A LA UNEBENINSociété

Bénin: le gouvernement lance le processus de formulation de la vision nationale à l’horizon 2060

Au Bénin, le gouvernement a lancé jeudi 23 novembre 2023 à Cotonou, le processus de formulation de la vision nationale de développement à l’horizon 2060 (Vision 2060). Elle vise à renforcer les capacités nationales d’anticipation et d’action, face aux profondes mutations et transformations en cours où à venir, tant sur le plan national qu’international.

 

Que sera le Bénin en 2060 ? Le gouvernement a engagé un processus de formulation d’une vision de développement et d’Études de perspectives à long terme. Le présent processus qui vise essentiellement à projeter le développement souhaité du pays, 100 ans après son indépendance, a été lancé jeudi 23 novembre dernier à Cotonou, et ce, en présence de plusieurs personnalités.

A l’occasion, Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat, chargé du Développement et de la Coordination de l’action gouvernementale a reprécisé l’objectif derrière cette initiative. « La nouvelle vision, qui résultera de ces études, devra permettre d’articuler une stratégie nationale de développement à long terme pour relever les grands défis de notre société à savoir : la paix, la pauvreté, les inégalités, le changement climatique, le dividende démographique, l’emploi décent, le genre, le capital humain, la transformation digitale, l’intelligence artificielle, et le développement durable », a-t-il indiqué. Selon lui, la vision 2060 ainsi que son cadre de planification doivent tout prévoir, rapporte Banouto. L’auorité ministérielle ajoute entre autres que, « c’est le moment de rêver grand pour notre pays, le Bénin ».

LIRE AUSSI: Soja au Bénin: Rachidi Gbadamassi dénonce “l’irresponsabilité” des démocrates

Deux principales raisons derrière la vision 2060

Le lancement de ce processus qui faut-il le rappeler, intervient à l’approche de l’échéance fixée pour la Vision 2025-Alafia, est motivé par deux princiaples raisons. En effet, la première renvoit à la recherche d’une efficacité plus accrue des politiques publiques. La deuxième quant à elle, fait référence au renforcement des capacités nationales d’anticipation afin de mieux répondre aux profondes mutations qui s’opèrent dans le monde.

LIRE AUSSI: Bénin: renforcement des compétences touristiques à ouidah, des guides professionnels formés

Cinq objectifs assignés

La vision 2026 sera élaborée avec des exigences qui s’articulent autour de cinq objectifs assignés à=aux compétences qui doivent la conduire. Il s’agira dans un premier temps d’évaluer les stratégies nationales de développement à long terme sous-jacente à la vision Bénin 2025 Alafia, afin d’en tirer des enseignements et de construire l’image souhaitée du Bénin en 2060. Le processus doit ouvrir également un débat avec toutes les forces vives de la nation en vue d’un consensus sur le futur désiré par la société.

Le processus doit par ailleurs, explorer et s’approprier un des futurs possibles du Bénin dans un horizon de 35 ans (2026-2060). Il doit œuvrer pour son avènement à travers des stratégies appropriée et mettre à la disposition de tous les acteurs du développement, un cadre de référence leur permettant d’élaborer des stratégies à court, moyen et long terme.

Le gouvernement, dans le but de faciliter l’implication de toutes les compétences aux fins d’une mise en œuvre harmonieuse du processus, a adopté un cadre institutionnel chargé de l’élaboration et du suivi de toutes les étapes de la construction de la vision 2060 pour le Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page