A LA UNEBENINSociété

Bénin : le journaliste Aboubacar Takou poursuivi devant la CRIET pour harcèlement électronique

Le journaliste et fondateur du quotidien Le Béninois Libéré, Aboubacar Takou, a comparu devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) au Bénin ce mardi 12 mars 2024. Il est poursuivi dans le cadre d'une affaire de harcèlement via les systèmes électroniques.

Comparu sans mandat de dépôt, Aboubacar Takou fait face à des accusations de harcèlement électronique émanant de deux magistrats. Les plaignants reprochent au journaliste d’avoir utilisé les systèmes électroniques pour les harceler, notamment suite à la publication d’un article concernant une décision judiciaire dans une affaire de succession familiale. Selon des sources proches du dossier, Aboubacar Takou aurait déjà présenté ses excuses aux magistrats dans un autre article.


LIRE AUSSI : Bénin : création de l’Union Nationale des Médias en Ligne du Bénin (UNaMEL-Bénin)


Après l’audience, le dossier a été renvoyé au mardi 16 avril 2024 pour une nouvelle audience. Cette affaire suscite l’attention et soulève des questions sur la liberté de la presse et les limites des publications électroniques dans le contexte juridique actuel au Bénin. La défense du journaliste compte plaider sa cause lors du prochain rendez-vous devant la CRIET.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page