A LA UNEBENINSociété

Bénin : le Maire prend des mesures suite à un crime rituel à Toviklin

Le maire de Toviklin, Rigobert Tozo, a organisé une réunion de sensibilisation avec les prêtres vodoun de la ville le 31 mai dernier, suite à un crime rituel choquant survenu à Doko. Cette rencontre visait à prendre des mesures pour identifier et sanctionner les faux "Bokonon" et "Hounnon".

Rigobert Tozo veut sévir dans sa commune à la suite du crime rituel qui a conduit, il y a quelques au démembrement d’un écolier de onze ans. Ce rassemblement fait suite à un incident où un jeune homme de 22 ans, se prétendant « Hounnon », a sacrifié un écolier de 11 ans à ses fétiches. Cet acte a profondément indigné la population locale, conduisant à la mort du jeune homme par vindicte populaire.


LIRE AUSSI : Bénin : 04 personnes déposées en prison pour des faits d’escroquerie


Pour prévenir de tels crimes à l’avenir, Rigobert Tozo a annoncé l’instauration de contrôles rigoureux dans tous les couvents de la commune pour démasquer et punir les faux prêtres vodoun.

Lors de la réunion, les participants ont proposé la création d’un comité regroupant tous les prêtres vodoun de Toviklin. Cette initiative vise à renforcer la surveillance et à maintenir l’intégrité des pratiques religieuses dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page