A LA UNEBENINPolitique

Bénin: le parti “Les Démocrates” réagit à la condamnation du journaliste Virgile Ahouansè

Au Bénin, le parti “Les Démocrates” a dénoncé la condamnation du journaliste Virgile Ahouansè par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Dans un communiqué publié dimanche 18 juin 2023, cette formation politique d’opposition a annoncé se prononcer prochainement sur la relecture de la loi portant code du numérique.

 

La condamnation de Virgile Ahouansè jeudi 15 juin pour «diffusion par voie électronique de fausses informations affectant la tranquillité publique et complicité de diffusion», continue de susciter des réactions au sein de l’opinion publique. Dimanche dernier, le président du groupe parlementaire “Les Démocrates” a publié au nom du parti, un communiqué qui condamne le verdict de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme.

LIRE AUSSI: Bénin: le journaliste Virgile Ahouansè condamné à douze mois de prison avec sursis

« En condamnant le journaliste à l’aune du Code du numérique, plutôt que sous la bannière du Code de l’information et de la communication (qui proscrit les peines privatives de liberté), la CRIET participe à décourager les professionnels des médias qui s’efforcent encore d’exercer leur métier suivant les règles en la matière ». En effet, expliquant ainsi la “barrière” que la loi portant Code du numérique en République du Bénin promulguée le 20 avril 2018, puis modifiée le 06 janvier 2021, représente pour l’exercice du journalisme dans le pays, “Les Démocrates” ont appelé à une relecture.

LIRE AUSSI: Bénin: 02 nigérians présentés devant la Criet pour traite d’humains à Sèmè-Podji

Par conséquent, le parti « appelle le Parlement à relire de toute urgence le Code du numérique et corriger toutes les imperfections qui favorisent la restriction des libertés individuelles et publiques ». Dans son communiqué signé par Nourénou Atchadé, le président du groupe parlementaire, le parti félicite par ailleurs, le journaliste pour son « courage et sa témérité ».

LIRE AUSSI: Bénin: 12 mois de prison pour un douanier condamné dans une affaire de soja à la CRIET

Virgile Ahouansè avait diffusé en novembre 2022, une enquête où il révélait de présumées exécutions extra-judiciaires de la police à Porto-Novo. Les résolutions de l’enquête, ont été démenties par la police. Le journaliste a donc été aussitôt interpellé par le parquet spécial de la CRIET avant d’être condamné après plusieurs reports. Il est condamné jeudi 18 mai 2023 à 12 mois de prison assortis de sursis et au paiement d’une amende de deux cent mille francs (200.000) CFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page