A LA UNEBENINPolitique

Bénin: le PCB demande la finalisation de la procédure en cours pour son existence légale

Le Parti Communiste du Bénin(PCB) a demandé sa publication au Journal Officiel, dernière étape de la procédure de conformité aux dispositions de la nouvelle Charte des partis politiques dans le pays. Dans un communiqué publié mercredi 31 mai 2023, le parti dirigé par Philippe Noudjènoumè demande sa publication au Journal Officiel en tant que parti politique reconnu par la loi et enregistré au Ministère de l’Intérieur.

 

Le PCB veut avoir son existence légale au Bénin. Fondé le 31 décembre 1977 sous le nom de Parti Communiste du Dahomey par l’Union des communistes du Dahomey, cette formation a engagé les diligences en vue de se conformer des nouvelles dispositions de la Loi N° 2018-23 du 17 septembre 2018 portant Charte des partis politiques en République du Bénin. Selon La Nouvelle Tribune, le parti dirigé par Philippe Noudjènoumè demande sa publication au Journal Officiel en tant que parti politique reconnu par la loi et enregistré au Ministère de l’Intérieur.

LIRE AUSSI: Bénin: le parti FCBE enregistre une démission

Dans son communiqué cité par le média, le parti rappelle les différentes démarches qu’il a menées pour se faire enregistrer et le silence qui lui a été imposé comme réponse à toutes leurs sollicitudes. « Qu’il vous souvienne ainsi que le Parti Communiste du Bénin s’est toujours conformé  à toutes les lois et chartes régissant les partis politiques au Bénin et a été inscrit en 1993 sous le N° 046/MISPAT/DAI/SAAP-PP du 17 septembre 1993 et ensuite en 2002 après la démultiplication du nombre de départements. Dans le respect des nouvelles dispositions de la Loi N° 2018-23 du 17 septembre 2018 portant Charte des partis politiques en République du Bénin qui ont imposé aux partis existant déjà de s’y conformer, le Parti Communiste du Bénin (créé le 31 décembre 1977) a sacrifié à ces dispositions notamment par :

– la réunion d’un congrès extraordinaire de mise en conformité le 09 février 2019;

– le dépôt des dossiers des 1155 membres fondateurs le 20 février 2019 dans le délai requis avant le 17 mars 2019.

LIRE AUSSI: Bénin : Patrice Talon nomme Éric Houndété, chef de file de l’opposition

Les corrections demandées à la suite de l’étude des dossiers ont été satisfaites. Mais le récépissé n’est pas toujours délivré au Parti Communiste du Bénin jusqu’à ce jour. Ces formalités n’ont en rien été modifiées par la Loi N° 2019-41 du 15 novembre 2019. Par une lettre en date du 28 septembre 2022, le Parti Communiste du Bénin a introduit auprès du Ministre en Charge de l’Intérieur, une lettre pour rappeler à nouveau la délivrance de son récépissé.

LIRE AUSSI: Bénin: Paul Hounkpè réagit à la nomination d’un nouveau Chef de file de l’opposition

« Une lettre restée sans réaction … »

« Le Parti Communiste du Bénin, conformément aux dispositions de l’article 23 nouveau  de la loi ci-dessus citée qui dispose que « Une fois le dossier déclaré conforme à la loi, soit après délivrance du récépissé provisoire, soit d’office deux (02) mois après son dépôt, les responsables du Parti politique accomplissent les formalités pour sa publication au Journal Officiel », informe le parti dans son communiqué. Le parti visiblement fatigué d’attendre demande ainsi à la Direction du Journal Officiel d’accepter de publier son ancien récépissé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page