A LA UNEBENINSociété

Bénin : les produits autorisés de vente dans le nouveau marché de Cadjêhoun (liste)

Le tout nouveau marché de Cadjêhoun, fruit d'un tirage au sort parmi 35 marchés nouvellement construits par le gouvernement béninois, ouvrira ses portes ce samedi 15 juin 2024. Une liste de produits sélectionnés y sont autorisés pour vente.

Les produits habituellement commercialisés dans les marchés ordinaires au Bénin ne sont pas autorisés au marché de Cadjèhoun. Contrairement aux habitudes, seuls les produits alimentaires frais seront vendus dans ce tout nouveau marché qui va ouvrir ses portes samedi 15 juin 2024.

« Il va se vendre des produits frais », a d’ailleurs déclaré Eunice Loiselle Kiniffo, directrice générale de l’Agence nationale de gestion des marchés (ANaGeM), citée par La Météo. D’après elle, le marché de Cadjêhoun sera exclusivement dédié à la vente de produits alimentaires frais avec une liste variée de produits, mais clairement énumérés. Il s’agit notamment de tomates, oignons, viandes, poissons, légumes, gboman, ninnouwi et mawè.


LIRE AUSSI : Bénin : annonce d’une vente aux enchères de véhicules saisis au commissariat central de Parakou


Des dispositions pour les autres produits

Pour assurer une expérience optimale tant pour les consommateurs que pour les commerçants, une organisation minutieuse a été mise en place. Les produits frais tels que poissons, viandes, tomates et autres légumes seront disponibles au rez-de-chaussée, tandis que les étages accueilleront les sacs de riz, les tubercules, le maïs et le sorgho. De plus, des boutiques extérieures ont été érigées pour offrir une gamme élargie de services, allant du maquillage à la vente de téléphonie, avec une heure d’ouverture supplémentaire accordée exclusivement à ces établissements.

Cette initiative, menée par l’ANaGeM sous la direction de Mme Kiniffo, vise à moderniser l’expérience d’achat dans la région de Cadjêhoun, offrant un environnement propice à la fois au commerce alimentaire et aux services connexes, tout en répondant aux besoins diversifiés des consommateurs locaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page