A LA UNEBENINPolitique

Bénin: Patrice Talon désigne trois ministres au sein du Conseil Supérieur des Comptes

Le président de la République du Bénin, Patrice Talon a procédé à la nomination des membres du Conseil Supérieur des Comptes parmi lesquels trois ministres de son gouvernement y figurent.

Par décret Nº 2024 – 962 du 15 mai 2024 , Patrice Talon a nommé les membres qui siégeront au Conseil Supérieur des Comptes. Parmi ces cadres, le chef de l’Etat a également promu trois de ses ministres au sein du Conseil.

Il s’agit de Yvon Détchénou, ministre de la Justice, de Romuald Wadagni, ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances et de Adidjatou Mathys, ministre du Travail et de la Fonction publique. Le ministre de la Justice siègera en qualité de vice-président du Conseil, indique le décret.  


LIRE AUSSI: Bénin : les nominations du Conseil des ministres du mercredi 19 juin 2024


Le Conseil supérieur des comptes est présidé par Ismath Bio Tchané Mamadou, présidente de la Cour des comptes. Le procureur général de la Cour des comptes, Joël Darius Zodjihoué, le président de la Chambre du contrôle et du jugement des comptes de l’Etat, Gnahoui Rock David, Michèle Odette Andrée Carrena Adossou, présidente de la Chambre du contrôle et du jugement des comptes des collectivités locales, et Désiré Henri Aïhou, président de la Chambre du contrôle des comptes des entreprises publiques siègent en qualité de membres de droit. 

Les autres membres du Conseil supérieur des comptes sont Narcisse Zohoungbogbo, représentant titulaire des conseillers à la Cour. Son suppléant est Jean Pierre Yérima Bandé. Kaddi Agbédé et Adolphe Djiman, sont les deux personnalités qui siègent en tant que titulaires. Leurs suppléants sont Bio Sourokou et Eric Pontikamou. 


LIRE AUSSI: Bénin : les grandes décisions du Conseil des ministres du mercredi 19 juin 2024


Le Conseil Supérieur des Comptes  est chargé de vérifier la régularité, la sincérité et la conformité des comptes des entités publiques, y compris les ministères, les collectivités locales, les entreprises publiques et les organismes parapublics. Il s’assure que les fonds publics sont utilisés de manière efficace et conformément aux lois et règlements en vigueur.

Le Conseil Supérieur des Comptes est un pilier clé de la surveillance et de la gestion des finances publiques au Bénin, garantissant que les fonds publics sont gérés de manière transparente, efficace et conforme à la loi.

Ci- dessous l’intégralité du décret du chef de l’Etat

decret-2024-962

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page