A LA UNEBENINSociété

Bénin: Rémi Prosper Morétti se prononce sur l’évolution de la situation de « La Gazette du Golfe »

Le Bureau exécutif national de l’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB) a été reçu jeudi 12 octobre 2023 en audience par Rémi Prosper Morétti, président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication. Trois principaux sujets d’intérêts notoires pour la presse béninois ont été débattus dont l’évolution de la situation relative à la suspension des médias du groupe de presse «La Gazette du Golfe».

 

On en sait davantage sur l’évolution de la situation qui oppose la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication à « La Gazette du Golfe ». Le groupe de presse avait été suspendu mardi 8 août 2023 pour apologie des coups d’Etat dans la sous région ouest-africaine. « Considérant que depuis la publication et la diffusion du communiqué n°003-23/HAAC/PT/SG/SCS du 03 août 2023 invitant les acteurs des médias à faire preuve de plus de professionnalise et au respect scrupuleux des dispositions constitutionnelles et légales dans le traitement de l’information à l’apologie des coups d’Etat en Afrique et dans la sous-région, le groupe de presse La Gazette du Golfe, à travers ses moyens de communication de masse ne s’est pas exécuté », avait déploré un communiqué de la HAAC.

Par conséquent, l’institution rappelant ses prérogatives allant dans le sens de la régulation des médias au Bénin a ainsi procédé, à la suspension de « tous les moyens de communication de masse du groupe de presse La Gazette du Golfe », jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui a d’ailleurs fait l’objet d’une saisine contre l’institution devant la Cour Constitutionnelle.

LIRE AUSSI: Bénin: un recours contre la Haac après la suspension de « La Gazette du golfe »

Le point de la situation à cette date

Ce jeudi 12 octobre 2023, Rémi Prosper Morétti, président de la HAAC s’est prononcé sur l’évolution du dossier lors d’une audience accordée au bureau exécutif de l’Union des Professionnels des Médias du Bénin (UPMB). A l’occasion, Zakiath Latoundji, présidente de l’organisation, a confié que l’UPMB a formulé un plaidoyer à l’effet d’une issue favorable à la situation, mais sans grande avancée. “Aujourd’hui, avec la fermeture des médias du groupe de presse La Gazette du Golfe c’est plusieurs acteurs des médias qui sont au chômage. Vous comprenez que l’Union ne peut vraiment pas se réjouir de cette situation”, a-t-elle d’abord laissé entendre.

“Malheureusement, des échanges avec le président, il se fait que le dossier est aujourd’hui au niveau de la Haute juridiction. La HAAC ne peut plus rien faire. Elle attend la décision de la Cour constitutionnelle”, va ensuite poursuivre la présidente de l’UPMB  qui renseigne ainsi, que tous les yeux sont rivés sur l’institution présidée par le Professeur Dorothée Sossa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page