A LA UNEBENINSociété

Bénin : réquisitions de 10 ans de prison contre deux cadres de la HAAC pour abus de fonction

Au Bénin, deux hauts cadres de la Haute Autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) ont comparu devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) ce lundi 19 février. Ils font face à des accusations d'abus de fonction dans le cadre de l’attribution de marchés publics. Le ministère public a requis une condamnation à 10 ans de prison et le paiement d’une amende substantielle.

L’ancien directeur des affaires financières (DAF) et l’assistant de la Personne responsable des marchés publics (PRMP) de la HAAC risquent chacun, 10 ans de prison. Ils ont été placés sous mandat de dépôt en novembre 2023 dans une affaire qualifiée d’abus de fonction par la CRIET. Ils sont poursuivis suite à une plainte déposée par un ancien fonctionnaire de la HAAC, aujourd’hui entrepreneur, alléguant avoir été victime de chantage et de corruption de la part des deux accusés lors de l’attribution de deux marchés publics à son entreprise.


LIRE AUSSI : Bénin : Alfred Fagnon, ancien chef d’arrondissement à Adjohoun, tué chez lui


Selon Bénin Web Tv, la plainte indique que sur plus de 9 millions de FCFA liés à ces marchés, plus de la moitié devait être versée en pots-de-vin aux deux cadres incriminés. Ces derniers ont nié catégoriquement ces allégations lors des audiences précédentes.

Le ministère public a formulé ses réquisitions ce lundi, demandant la relaxe de trois personnes poursuivies sans mandat de dépôt, mais réclamant une peine de dix (10) ans de prison, dont 5 ans de sursis, et une amende de 5 millions FCFA contre les deux principaux accusés pour abus de fonction. Le représentant du ministère public a souligné que leur comportement avait violé les règles élémentaires de l’attribution des marchés publics.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page