A LA UNEBENINSociété

Bénin : trois Directeurs de la SHB risquent 5 ans de prison pour fraudes fiscales

Trois Directeurs de la Société des Huileries du Bénin (SHB), ainsi que deux employés et un transitaire, ont comparu devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) le jeudi 15 février 2024. Les accusations portent sur des fraudes fiscales présumées.

En détention depuis janvier 2023, le Directeur Général, le Directeur Commercial, et le Directeur des Affaires Financières de la SHB ont de nouveau fait face à la justice pour répondre des faits qui se seraient déroulés entre 2019 et 2021. Les responsables de la SHB sont accusés d’avoir déclaré des ventes sur le marché local comme des exportations, échappant ainsi au versement de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) à l’État. Ils auraient eu recours à des transitaires déclarants en douane pour faciliter ces opérations.

La fraude a été révélée lors d’un redressement effectué par la Direction Générale des Impôts (DGI). La SHB a dû verser 600 millions de francs CFA à l’État béninois en guise de régularisation.


LIRE AUSSI : Présidentielle au Sénégal : nouvelle marche à Dakar pour le respect du calendrier électoral


En réaction, la Direction de la SHB a engagé des poursuites contre ses propres responsables pour « abus de biens sociaux ». Lors de l’audience du jeudi 15 février, le Ministère a demandé la requalification des faits en « abus de confiance ». La requête comprend également une peine de cinq (05) ans de prison ferme pour les prévenus, ainsi que le paiement de 600 millions de francs CFA à la société.

Le verdict, attendu le 4 avril 2024, déterminera le sort des accusés dans cette affaire de fraude fiscale qui a secoué la Société des Huileries du Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page