A LA UNEAFRIQUEPolitique

Bola Tinubu garde la présidence de la CEDEAO pour un nouveau mandat

Lors du 65ème sommet de la CEDEAO qui s'est tenu à Abuja le 7 juillet 2024, Bola Tinubu, président du Nigeria, a été reconduit à la présidence de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l'organisation sous-régionale. Cette reconduction marque la continuité de la présidence tournante de la CEDEAO, avec Tinubu maintenant à la barre pour les 12 prochains mois.

Bola Tinubu reconduit à la tête de la CEDEAO. A l’issue du 65e sommet de l’organisation sous-régionale, le président nigérian et président en exercice de l’organisation sous-régionale a été maintenu à son poste. Au sortir des assises, de grandes résolutions adoptées.

L’un des principaux défis qui attend Bola Tinubu durant son nouveau mandat sera de réformer la CEDEAO, affaiblie par des dissensions internes exacerbées par les récentes décisions à l’encontre des pays ayant subi des coups d’État. Notamment, le départ du Niger, du Burkina Faso et du Mali, qui ont formé la Confédération des États du Sahel lors d’un sommet à Niamey le 6 juillet. Ces événements soulignent la nécessité pressante de réformes substantielles au sein de l’organisation sous-régionale pour faire face à ses nombreux défis.


LIRE AUSSI : La CEDEAO préoccupée par la création de la Confédération de l’AES ?


Le sommet d’Abuja a été marqué par l’absence de plusieurs dirigeants, représentés par des délégués. Sur les 15 dirigeants des pays membres, seulement sept ont participé physiquement à la rencontre. Le conclave a également officialisé le retrait des pays de l’Alliance des États du Sahel, actant ainsi une nouvelle dynamique politique et organisationnelle au sein de la CEDEAO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page