A LA UNEAFRIQUEPolitique

Burkina Faso: « Nous ne ferons plus d’élections pour faire des élections », le Premier ministre Kyélèm de Tambèla

Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla, Premier ministre du gouvernement de la transition au Burkina Faso, a rejeté jeudi, l’idée de tenir des élections pour le simple exercice démocratique.

Lors d’une rencontre jeudi avec les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), Dr Apollinaire Joachimson Kyélèm de Tambèla a indiqué que les élections ne seront organisées que si elles contribuent aux priorités du gouvernement, à savoir la sécurité, la refondation de l’État et le développement. Le Premier ministre a clairement rejeté l’idée de tenir des élections pour le simple exercice démocratique, soulignant que le pays a besoin d’objectifs concrets pour sortir de la pauvreté.


LIRE AUSSI : Sénégal : Sidiki Kaba force son gouvernement avec cinq ministères en moins


Le Premier ministre a également appelé à une solidarité internationale plus authentique et pragmatique, soulignant la nécessité pour les partenaires internationaux de s’adapter à la situation spécifique du Burkina Faso. Les autorités burkinabé insistent sur la priorité de la paix, de la sécurité et du développement avant la tenue d’élections, malgré les appels de la communauté internationale en faveur du retour du pouvoir civil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page