A LA UNEAFRIQUEEconomie

Burkina Faso : suspension de l’exportation de l’or pour assainir le secteur minier

Le gouvernement du Burkina Faso a annoncé ce mardi la suspension de l'autorisation d'exportation de l'or et des substances précieuses issues de la production artisanale et semi-mécanisée. Cette décision a été communiquée par le Ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Yacouba Zabré Gouba, à travers un communiqué daté du mardi 20 février 2024.

La suspension prend effet à compter de la date de signature du communiqué et vise à assainir le secteur minier, traduisant la volonté du gouvernement de mieux organiser la commercialisation de l’or et d’autres substances précieuses. Selon le ministre Yacouba Zabré Gouba, les acteurs miniers ayant des quantités à exporter pendant cette période de suspension devront contacter la Société Nationale des Substances Précieuses (SONASP), qui assurera le paiement.


LIRE AUSSI : CEDEAO : vers la création d’un Conseil économique, social et culturel pour l’Afrique de l’Ouest


Le Burkina Faso, l’un des plus grands producteurs d’or en Afrique de l’Ouest, fait face à des défis liés à l’informel et à la fraude dans le secteur minier artisanal. La suspension vise à instaurer une nouvelle stratégie visant à mieux organiser ce secteur.

Le ministre a également lancé un appel à la collaboration et au civisme de tous les acteurs du secteur minier pour assurer une exécution parfaite des termes du communiqué. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement burkinabè pour renforcer la transparence et la légalité dans le secteur minier, crucial pour l’économie nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page