A LA UNEBENINSociété

CEP 2024 au Bénin : un Directeur d’école déchu de ses fonctions pour « grave légèreté » à Djougou

Au Nord du Bénin, suite à l'examen du Certificat d'Études primaires (CEP) 2024, le Directeur de l’école primaire publique de Timba, à Djougou a été relevé de ses fonctions. Il a été déchu pour avoir confisqué la pièce d’identité scolaire d’un candidat à l'examen, l'empêchant ainsi de prendre part à l'examen du CEP 2024.

Le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou a pris ses responsabilités après avoir eu vent de ce qu’un écolier, candidat à l’examen du Certificat d’Etudes Primaire (CEP) 2024 a été empêché d’aller à l’examen pour défaut de carte scolaire. Selon les informations relayées par Bénin web TV, Kingniavodé Ezin Akoko, Directeur de l’école primaire publique de Timba dans la circonscription scolaire de Djougou a confisqué la carte d’identité scolaire d’un candidat, l’empêchant ainsi de prendre part à l’examen comme les autres candidats.


LIRE AUSSI : Bénin : plusieurs catégories de personnes interdites d’accès dans les cimetières


Car l’écolier, candidat à l’examen, n’a pas fini de solder les frais de dossier. Au lieu de 5 000 FCFA, les parents du candidat payent 3 000 FCFA. Partant de cela, le Directeur Kingniavodé Ezin Akoko s’est abstenu de délivrer la pièce d’identité scolaire au candidat étant le ticket d’entrée en salle de composition.

A cet effet, le ministre béninois des Enseignements Maternelle et Primaire ayant eu vent de cela, a pris sa décision. Ainsi, le Directeur Kingniavodé Ezin Akoko « a été relevé de ses fonctions Directeur de l’école primaire publique de Timba dans la circonscription scolaire de Djougou. Il a été relevé de ses fonctions pour grave légèreté par le ministre Salimane Karimou », a indiqué notre source d’information.

L’accusation portée à la charge du Directeur Kingniavodé Ezin Akoko

Le Directeur est donc accusé d’avoir empêché un candidat de prendre part à l’examen du CEP 2024 en confisquant sa carte d’identité scolaire. Car le Directeur de l’école primaire publique de Timba dans la circonscription scolaire de Djougou a violé les dispositions de la note de service numéro 227/MEMP/DC/SGM/ SP du 6 novembre 2017 portant frais de dossier de candidature au CEP au Bénin.

Par ailleurs, pour assurer son intérim, un autre Directeur de son unité pédagogique a été désigné par la DDEMP-Donga sous instructions du ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page