A LA UNEMONDE

Chine – Émirats Arabes Unis : signature d’accord pour stimuler la coopération économique

La Chine et les Emirats Arabes Unis consolident leur alliance par un accord de 35 milliards de yuans, visant à dynamiser les échanges et à propulser l’innovation dans le domaine des monnaies numériques.

Les Émirats arabes unis et la Chine ont récemment renforcé leurs liens économiques en renouvelant un accord d’échange de devises d’une valeur exceptionnelle de 35 milliards de yuans. Cet accord entre la Banque centrale des Émirats arabes unis (CBUAE) et la Banque populaire de Chine représente une étape significative dans leur partenariat financier. L’objectif principal de cette initiative est de stimuler la liquidité des monnaies nationales des deux pays et de favoriser un environnement économique plus stable et prospère.

La signature de cet accord lors d’une cérémonie à Hong Kong entre Khaled Mohamed Balama de la CBUAE et Pan Gongsheng de la Banque populaire de Chine ouvre de nouvelles perspectives pour une collaboration plus poussée. Parmi les projets ambitieux prévus, le projet « mBridge » se démarque par sa volonté de faciliter des paiements transfrontaliers plus sécurisés et instantanés. Cette avancée significative dans le domaine des transactions financières internationales témoigne de l’engagement des deux nations à explorer les potentialités des monnaies numériques de banque centrale (CBDC).

Cependant, l’accord va au-delà du développement de la CBDC. Il met également l’accent sur le partage mutuel d’expertise dans le domaine des monnaies numériques et prévoit la création de solutions financières innovantes basées sur la technologie. Ces avancées visent à dynamiser la croissance économique des Émirats arabes unis et de la Chine.

Parmi les mesures incluses, la formation de spécialistes en technologies financières et les échanges bilatéraux occupent une place prépondérante. Ces initiatives visent à renforcer la coopération économique en favorisant le partage de connaissances et de bonnes pratiques entre les deux nations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page