A LA UNEAFRIQUEPolitique

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro bientôt de retour d’exil ?

Guillaume Soro, opposant au pouvoir en place en Côte d’Ivoire et ex-Premier ministre entre le 11 avril 2011 et le 8 mars 2012, est en discussion avec les autorités pour définir les détails de son retour. Une source proche de l'ex-député de Ferké a confirmé que des « discussions ont lieu », mais les modalités de ce retour restent encore à préciser.

Des négociations en cours pour le retour de Guillaume Soro en Côte d’Ivoire. Selon des informations exclusives du quotidien L’Inter, des pourparlers sont actuellement engagés entre l’ancien Président de l’Assemblée nationale en exil, et les autorités ivoiriennes. Les tensions entre Soro et le pouvoir à Abidjan semblent visiblement s’apaiser, et le président Alassane Ouattara évalue actuellement les conditions possibles de son retour dans le pays.

Guillaume Soro a été un proche collaborateur du président Alassane Ouattara. Une source proche de l’ex-député de Ferké a d’ailleurs confirmé que des « discussions ont lieu », mais les modalités de ce retour restent encore à préciser.


LIRE AUSSI : Retrait des pays du Sahel : la CEDEAO ouvre la voie à une collaboration avec la Russie


Le camp Ouattara reste prudent

Cependant, du côté du pouvoir, la prudence est de rigueur. Une source proche du régime a déclaré à L’Inter : « Il est difficile de confirmer si des discussions sont en cours. Ce qui est certain, c’est que tout Ivoirien n’est pas contraint à l’exil, et ceux qui souhaitent revenir sont libres de le faire. »

Guillaume Soro, faut-il le rappeler a été condamné à la prison à perpétuité par la justice ivoirienne en juin 2021 lors d’un procès par contumace, tout comme dix-neuf de ses proches. De plus, son mouvement politique, Générations et peuples solidaires (Gps), a été dissous. Après environ cinq ans d’exil, Guillaume Soro a annoncé le dimanche 12 novembre 2023 la fin de son exil et son intention de retourner en Côte d’Ivoire, sa « terre ancestrale et natale d’Afrique ». Les négociations actuelles s’inscrivent dans ce contexte de préparation à son retour éventuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page