A LA UNEBENINPolitique

Crise Bénin – Niger : le général Tiani se refuse de recevoir un émissaire du président Talon

Un émissaire spécial du président béninois Patrice Talon, le ministre des Mines Samou Séidou Adambi, a été refusé par le général Abdourahamane Tiani, chef de l'État du Niger. La nouvelle a été confirmée par le ministre Adambi lui-même ce mercredi, à son retour de Niamey où il assistait à la session du comité inter-États de pilotage du projet Pipeline.

Alors que les peuples béninois et nigérien espèrent fortement un dégel de la crise entre le Bénin et le Niger, les autorités de la transition nigérienne continuent de se fermer au dialogue. Malgré les nombreux efforts fournis notamment par le Bénin avec la réouverture de sa frontière avec le Niger, le déblocage du pétrole nigérien à Sèmè-Podji, le général Abdourahamane Tiani s’enlise de plus en plus, dans ce qu’on pourrait visiblement qualifier de “mauvaise foi”.

En effet, participant à une réunion du comité inter-Etat de pilotage du projet pipeline Niger-Bénin qui s’est tenue au Niger les lundi 27 et mardi 28 mai 2024, le ministre Samou Séidou Adambi, représentant personnel du président béninois Patrice Talon, devait initialement rencontrer le général Tiani, certainement pour discuter de ces différends et explorer des voies de coopération bilatérale renforcée. Mais l’autorité ministérielle s’est vu refuser une rencontre avec le président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie.

J’étais porteur d’un message du Président Patrice Talon à son homologue frère nigérien le général Tiani Abdourahamane, il n’a pas pu me recevoir.

Samou Séidou Adambi

Plus d’informations à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page