A LA UNEBENINSociété

« Défaut de permis de construire » à Cotonou : la mairie met en garde les maîtres d’ouvrage poursuivant les travaux suspendus

Dans un communiqué daté du 29 mars 2024, la mairie de Cotonou a exprimé sa préoccupation face à la poursuite des travaux de construction de certains chantiers malgré leur suspension pour "défaut de permis de construire".

Les maîtres d’ouvrage qui poursuivent les chantiers suspendus à Cotonou pour « défaut de permis de construire » dans le viseur de la mairie de Cotonou. A travers un communiqué consulté par Africaho, le Secrétaire Exécutif de la mairie, Anges Paterne Amoussouga, a fermement rappelé les pratiques prohibées par les lois en vigueur au Bénin. Parmi celles-ci figurent : la construction sans permis, la démolition sans autorisation, le non-affichage du permis de construire, l’entrave à l’inspection des travaux, la non-conformité aux permis délivrés, le défaut d’obtention de certificats requis, le non-respect des délais de mise en conformité, l’absence d’assurance obligatoire, et le non-recours à des professionnels qualifiés.


LIRE AUSSI : Bénin : la statue Bio Guera déplacée vers un nouvel emplacement à Cotonou


La municipalité a rappelé que le non-respect des mesures administratives, telles que les arrêts ou les suspensions des travaux ordonnés par l’autorité, entraînerait des sanctions financières allant de 50 000 à 1 000 000 de francs CFA.

Cette mise en garde vise à assurer le respect des règles et des normes en matière de construction dans la ville de Cotonou, ainsi que la sécurité des habitants et la préservation du cadre bâti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page