A LA UNEBENINPolitique

Elections générales 2026 au Bénin: le parti Les Démocrates convainc Patrice Talon sur deux doléances

Les responsables du parti Les Démocrates, seule formation politique représentant l’opposition au parlement au Bénin ont été reçus lundi 27 novembre 2023 à la Présidence de la République par le Chef de l’Etat Patrice Talon. Au menu des échanges, la liste électorale et le processus électoral qui doit servir aux élections générales de 2026.

 

Les Démocrates, reçu une fois encore au Palais de la Marina après une première rencontre, le 24 avril 2023 avec Eric Houndété, l’ex-président du parti. Ce lundi 27 novembre, une délégation conduite par Boni Yayi, précédesseur de l’actuel président béninois et tout nouveau président du parti, a été reçue au Palais de la Marina.

Patrice Talon et ses hôtes ont échangé pendant 4 heures d’horloge, dans une athmosphère empreinte de convivialité et d’ouverture d’esprit, rapporte Banouto. Face au Chef de l’Etat, Boni Yayi, accompagné pour la circonstance d’Eric Houndété, Nourénou Atchadé et Léonce Basile Ahossi ont entre autres, exposé leurs inquiétudes sur la fiabilité de la liste électorale. En revanche, ils ont exprimé comme requête de procéder à un audit de la présente liste afin de s’assurance de sa fiabilité pour les prochaines consultations électorales.

A cette inquiétude, Patrice Talon va donner des assurances. « Je suis d’accord pour que vous auditiez le registre national d’état civil, y compris le logiciel d’extraction de la liste électorale », a répondu le locataire de la Marina dans un premier temps. Il ajoute ensuite: « Vous pouvez choisir les experts que vous voulez pour le faire mais veillez à ce que ce ne soit pas fantaisiste. Et si LD n’a pas les ressources pour le faire, je vais demander au Gouvernement de financer »

LIRE AUSSI: Bénin: tête-à-tête entre Boni Yayi et Patrice Talon au Palais de la Marina

Un autre point d’accord

Selon le média, Boni Yayi et sa délégation ont également exprimé une autre doléance qui concerne la participation du parti Les Démocrates à la constitution du personnel politique de la CENA (commission électorale) pour l’organisation des élections générales de 2026. Et sur la question, le chef de l’Etat a affirmé à ses hôtes qu’il est favorable à ce que leur parti participe à la constitution du personnel électoral afin de s’assurer de la transparence du processus.  « Il est évident que pour 2026 le personnel politique de la CENA doit compter des représentants LD conformément à nos habitudes », a rassuré Patrice Talon cité par Banouto.

LIRE AUSSI: Bénin – Coopération militaire : le chef d’état-major de l’armée française annoncé à Cotonou

Des doléances rejetées par Patrice Talon

Si le président béninois qui faut-il le signifier, est à l’initiative de la présente rencontre, a accédé à des doléances du parti Les Démocrates, il s’est montré cependant imperméable à certaines requêtes du parti d’opposition. En effet, sur d’autres doléances relatives à la composition de la commission électorale, la composition des membres de la Cour constitutionnelle ou encore la grâce présidentielle à Reckya Madougou, Patrice Talon a opposé un non catégorique. Les discussions entre les deux parties, d’après nos sources proches de la Présidence de la République, devraient se poursuivre selon un cadre défini par le chef de l’exécutif béninois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page