A LA UNEAFRIQUESport

Faux ! Samuel Eto’o n’a pas démissionné de la Fecafoot

Dans la soirée de ce jeudi 30 mai 2024, une information citant un communiqué signé par Samuel Eto'o, président de la Fecafoot, annonçant la démission de ce dernier a circulé sur les réseaux sociaux. Africaho a vérifié l'information.

Samuel Eto’o n’a pas démissionné de son poste de président de la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot). Selon une information relayée par plusieurs médias en Afrique et notamment au Bénin, l’ancienne star du football camerounais aurait déposé le tablier en signe de désaccord au maintien du sélectionneur Marc Brys à la tête des Lions Indomptables.


LIRE AUSSI : Cameroun : Samuel Eto’o réinstalle Marc Brys à la tête des Lions Indomptables


Selon des investigations menées par Africaho, des sources proches de la Fecafoot ont démenti cette information. Il ressort tout simplement qu’il s’agit d’un Fake News et que Samuel Eto’o n’a pas démissionné de son poste.

Je commencerai par vous présenter mes excuses pour la dernière fois. Il y a eu beaucoup d’émotions.

Samuel Eto’o

Eto’o et Brys, le calme après la tempête

Initialement contre la nomination de Marc Brys à la tête du onze national camerounais, Eto’o avait fini par entériner l’entraineur belge à la tête des Lions indomptables le 9 mai dernier après plusieurs semaines de dissensions. Mercredi 29 mai, une violente altercation, d’abord entre Samuel Eto’o et Cyrill Tollo suivie de l’expulsion de ce dernier, a ensuite provoqué de chaudes discussions entre le président de la Fecafoot et Marc Brys, le sélectionneur très contesté.

Samuel Eto’o a par la suite suspendu tard dans la soirée, Marc Brys par un communiqué portant l’entête de la Fecafoot. Il a par ailleurs nommé Ntoungou Mpilé qui, attendu pour dévoiler la liste des joueurs sélectionnés pour les prochains matchs, a plutôt rendu ce jeudi même, en matinée, sa démission pour dit-il, « des raisons strictement personnelles et confidentielles ». Quelques heures après, Samuel Eto’o et Marc Brys ont annoncé la résolution de leurs différends lors d’un point de presse tenu au siège de la Fecafoot.

Les excuses de Samuel et le maintien de Marc

La journée a commencé par une réunion technique orchestrée par la présidence de la République, visant à aplanir les tensions survenues mardi dernier entre Samuel Eto’o et Marc Brys. Cette rencontre, qualifiée de technique, a rassemblé Samuel Eto’o, Marc Brys, ses assistants, et Mbarga Dissake, représentant le ministère des Sports.

À la suite de cette réunion, les protagonistes ont donné un point de presse de 10 minutes. Samuel Eto’o a ouvert la conférence en présentant ses excuses au peuple camerounais pour les incidents récents : « Je commencerai par vous présenter mes excuses pour la dernière fois. Il y a eu beaucoup d’émotions. »

Marc Brys a également pris la parole pour apaiser la situation. M. Dissake a conclu en demandant à tous de partager la bonne nouvelle que tous les différends avaient été résolus, déclenchant des applaudissements et l’exécution de l’hymne national dans la salle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page