A LA UNEMONDEPolitique

France : le Premier ministre Gabriel Attal annonce sa démission

Le Premier ministre français, Gabriel Attal, a déclaré dimanche 7 juillet 2024 qu'il présenterait sa démission au président Emmanuel Macron, suite aux résultats des élections législatives qui ont placé la gauche en tête. Malgré cette décision, il s'est dit prêt à rester à Matignon « aussi longtemps que le devoir l’exigera », notamment dans le contexte des Jeux olympiques.

Gabriel Attal annonce sa démission après avoir sauvé son camp de la débâcle aux législatives. Dimanche après le second tour des législatives, il a fait cette importante annonce avec de grandes précisions. Lors de son annonce, Gabriel Attal a affirmé : « Fidèle à la tradition républicaine et conformément à mes principes, je remettrai demain matin ma démission au président de la République », rapporte RFI. Il a toutefois souligné sa disponibilité à assumer ses responsabilités de Premier ministre dans un gouvernement démissionnaire pendant les JO 2024, en ajoutant qu’il « assumerai bien évidemment ses fonctions aussi longtemps que le devoir l’exigera et qu’il ne peut en être autrement à la veille d’échéances si importantes pour la France ».

Bien que ne citant jamais directement Emmanuel Macron, le Premier ministre a indiqué un changement de dynamique politique où « l’Élysée » devrait occuper une position moins centrale. Il a appelé à une refonte profonde de l’offre politique pour répondre aux besoins des Français et éviter les extrêmes, prônant un climat d’apaisement et de réflexion.


LIRE AUSSI : Diplomatie : Nadège Chouat nommée ambassadeur de France au Bénin


Cette dissolution, je ne l’ai pas choisie et j’ai refusé de la subir.

Gabriel Attal

Après son discours, Gabriel Attal est retourné dans sa circonscription des Hauts-de-Seine, où il a été réélu, avec un message clair : « Cette dissolution, je ne l’ai pas choisie et j’ai refusé de la subir ». En près de six mois à Matignon, Gabriel Attal, le plus jeune Premier ministre de la Ve République, a marqué son passage par une communication intensive et une gestion active de la campagne électorale. Malgré des résultats législatifs mitigés, il a réussi à maintenir sa majorité avec 158 députés, et il a déjà tracé des perspectives pour l’avenir politique, notamment en vue des élections de 2027.

Diplômé de Sciences Po et ayant occupé quatre portefeuilles ministériels, Gabriel Attal a navigué du socialisme au macronisme tout en adoptant une posture politique influencée par Nicolas Sarkozy. Il a mis l’accent sur les « classes moyennes », l’« autorité » à l’école, et des mesures plus sévères contre la délinquance juvénile, marquant ainsi son empreinte sur le gouvernement français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page