A LA UNEAFRIQUESécurité

Guinée : condamnation de l’ex-chef d’état-major de l’armée Sadiba Koulibaly à 5 ans de prison ferme

En Guinée, le général Sadiba Koulibaly, ancien chef d’état-major de l’armée et chargé d’affaires à l’ambassade de Guinée à Cuba, a été condamné à cinq ans de prison ferme par un tribunal militaire. Cette sentence fait suite à son arrestation le 4 juin pour un déplacement non autorisé par sa hiérarchie, qu'il justifiait comme une tentative de régler des questions de paiement de salaires pour le personnel de l'ambassade.

Sadiba Koulibaly condamné à cinq ans de prison ferme pour désertion en Guinée. Le verdict, prononcé vendredi 14 juin, incluait également des accusations de détention illégale d’armes, bien que la peine soit inférieure aux sept ans requise par le parquet.

L’avocat de Koulibaly, Me Lanciné Diabaté, a dénoncé un verdict « fantaisiste, téléguidé et scandaleux », tandis que Me Christophe Labilé Koné de l’ONG Avocats sans frontières a critiqué une décision « hâtive et prématurée ».


LIRE AUSSI : Guinée : le syndicat des journalistes annonce une grève après la fermeture de médias privés


Immédiatement après sa condamnation, Sadiba Koulibaly a été rétrogradé au grade de colonel et radié de l’armée guinéenne pour « atteinte à la sûreté de l’État, inconduite, désertion ». Cette mesure s’inscrit dans un décret présidentiel qui a également radié une quarantaine d’autres officiers et sous-officiers, principalement de la gendarmerie et de l’armée de terre, également pour désertion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page