A LA UNEAFRIQUESport

Guinée équatoriale : Emilio Nsué, capitaine étoilé, frappé par l’inéligibilité

La FIFA révèle qu'Emilio Nsué, capitaine de la Guinée équatoriale, était inéligible depuis plus de dix ans, entraînant une pénalité de 6 points pour l'équipe nationale dans les éliminatoires de la Coupe du monde.

Dans le monde du football, la 3ᵉ journée des éliminatoires pour la prochaine Coupe du monde dans la zone Afrique a débuté avec un événement marquant. La Tunisie a affronté la Guinée équatoriale mercredi soir, et les Aigles de Carthage ont remporté la victoire grâce à un penalty en fin de match. Pourtant, les Équato-Guinéens avaient entamé ces qualifications avec succès, enregistrant deux victoires consécutives.

Cependant, leur classement a pris un coup sévère, les reléguant désormais à la dernière place du groupe H. Cette situation difficile est aggravée par la récente décision de la FIFA, qui a infligé à l’équipe nationale une pénalité de 6 points pour une raison déconcertante : le capitaine et attaquant star, Emilio Nsué, était en réalité inéligible depuis plus de dix ans.


LIRE AUSSI : Oumar Tchomogo décroche son Brevet Professionnel d’Entraîneur de Football


Emilio Nsué, connu pour ses performances remarquables lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations où il s’est distingué en tant que meilleur buteur, a été au cœur de cette affaire. Ses exploits, notamment contre la Côte d’Ivoire, ont marqué les esprits. Originaire de Palma de Majorque et issu d’un mélange de cultures espagnole et équato-guinéenne, l’attaquant d’Intercity avait commencé sa carrière internationale avec les équipes de jeunes espagnoles dans les années 2010 avant de choisir de représenter la Guinée équatoriale.

Cette décision a entraîné une première sanction de la part de la FIFA en 2013, lorsque l’instance mondiale a refusé de valider son changement de nationalité sportive. Pourtant, le réexamen tardif de cette affaire, plus de dix ans après, reste entouré de mystère. Les conséquences sont lourdes : 6 points de pénalité dans la course à la qualification pour la Coupe du monde, ainsi qu’une suspension de six mois en équipe nationale pour Emilio Nsué.

Cette nouvelle a été un coup dur pour l’équipe nationale, qui n’a jamais eu l’opportunité de participer à la Coupe du monde, et pour le joueur lui-même, qui avait exprimé son désir de revenir en sélection après avoir résolu ses différends en janvier dernier. Sa contribution significative dans les éliminatoires, avec des buts décisifs contre la Namibie et le Liberia, ajoute une touche d’amertume à cette histoire tumultueuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page