A LA UNEMONDEPolitique

Hadj 2024 : l’Arabie Saoudite donne des consignes après la mort d’au moins 22 pèlerins

La récente édition du Hajj à La Mecque a été marquée par une vague de chaleur intense, entraînant la mort tragique de plus de 20 pèlerins et l'épuisement de milliers d'autres. Les autorités saoudiennes ont réagi en intensifiant les mesures sanitaires pour protéger les fidèles durant ce pilier fondamental de l'Islam.

Les consignes sanitaires renforcées après la tragédie du Hajj 2024 à La Mecque. En effet, les températures ont atteint des sommets alarmants jusqu’à 49 degrés Celsius, rendant les conditions extrêmement difficiles pour les millions de participants venus de partout dans le monde. Le ministère saoudien de la Santé a préconisé aux pèlerins d’éviter l’exposition directe au soleil et de ne sortir que lors des heures moins chaudes de la journée, sauf en cas de nécessité absolue. L’utilisation de parapluies pour se protéger contre la chaleur a également été recommandée, tout comme la consommation régulière d’eau pour éviter la déshydratation.

Cette année, les pertes humaines ont touché plusieurs nationalités, dont 14 pèlerins jordaniens et 5 iraniens, principalement à cause d’insolations sévères. Malheureusement, trois décès ont également été rapportés parmi les pèlerins sénégalais. En dépit de ces tragédies, aucun incident n’a été signalé concernant les pèlerins béninois.


LIRE AUSSI : Hadj 2024 : Plusieurs décès enregistrés suite à l’extrême chaleur en Arabie saoudite


Le Hadj, considéré comme l’un des cinq piliers de l’Islam, est un devoir religieux pour chaque musulman capable sur le plan physique et financier. Cette année, environ 1,8 million de fidèles, dont 1,6 million venant de l’étranger, ont participé au rituel, malgré les défis posés par la chaleur extrême.

Les autorités saoudiennes continuent de mettre l’accent sur la sécurité et le bien-être des pèlerins, soulignant l’importance cruciale de respecter les consignes sanitaires pour prévenir de nouvelles tragédies pendant ce pilier sacré de la foi musulmane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page