A LA UNEMONDEPolitique

Iran : mort du président Ebrahim Raïssi dans un accident d’hélicoptère

Le président iranien Ebrahim Raïssi et son ministre des affaires étrangères ont perdu la vie dans un accident d’hélicoptère survenu dimanche 19 mai 2024, dans une zone montagneuse près de la frontière avec l’Azerbaïdjan, selon un responsable iranien qui s'est exprimé lundi à Reuters.

Ebrahim Raïssi, président iranien, est décédé dans un accident d’hélicoptère le dimanche 19 mai, dans le nord-ouest de son pays, a rapporté ce 20 mai un représentant iranien à Reuters. Le président avait participé à l’inauguration d’un barrage dans la région, accompagné de son homologue à la frontière avec l’Azerbaïdjan. Depuis 2021, il dirigeait l’Iran au milieu de tensions internationales et de défis internes.

«À ce stade, il n’y a aucun signe que les passagers de l’hélicoptère soient en vie», a indiqué la télévision d’État iranienne, a rapporté la télévision d’État iranienne. Quinze heures après la disparition de l’appareil, les débris ont été retrouvés sur le flanc d’une montagne contre laquelle l’hélicoptère s’est écrasé, comme le montre une photo publiée par les médias.


LIRE AUSSI : Tunisie : un naufrage fait des dizaines de morts


«L’hélicoptère du président a été localisé. Les secours s’approchent du site de l’écrasement […] La situation n’est pas bonne», a déclaré le chef du Croissant-Rouge, Pirhossein Koolivand, vers 6h00 (2h30 GMT).

Les opérations de recherche, menées par 73 équipes de secours, se déroulent dans des conditions difficiles, avec de la pluie et un épais brouillard dans la zone montagneuse. L’hélicoptère a disparu dimanche après-midi.

À l’âge de 63 ans, Ebrahim Raïssi, considéré comme un ultraconservateur et un fervent défenseur de l’ordre, s’était présenté comme un champion des classes défavorisées et de la lutte contre la corruption. Élu dès le premier tour d’un scrutin marqué par une abstention record et l’absence de concurrents majeurs le 18 juin 2021, il avait succédé à Hassan Rohani, modéré, qui ne pouvait plus se représenter après deux mandats consécutifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page