A LA UNEBENINSport

J.O de Paris 2024 : la Béninoise Odile Ahouanwanou absente, voici les raisons

La Béninoise Odile Ahouanwanou, spécialiste de l'heptathlon et triple championne d'Afrique ne pourra pas prendre part aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Les raisons de son absence ont été évoquées

Coup dur pour l’athlétisme béninois : Odile Ahouanwanou ne sera pas présente aux J.O de Paris 2024. La , spécialiste de l’heptathlon et triple championne d’Afrique n’a pas réussi à obtenir une qualification directe (Minima) ni via le classement mondial. De plus, n’étant pas inclue dans les disciplines bénéficiant du principe d’universalité, Odile Ahouanwanou n’a pas pu bénéficier de ce critère pour prendre part à la compétition.

La première possibilité était de réaliser les minima fixés à 6 480 points pour l’heptathlon. Lors du récent championnat d’Afrique, Odile Ahouanwanou a totalisé 5 777 points, en dessous du seuil requis pour la qualification. La seconde option était de se classer parmi les 24 premières au niveau mondial dans l’heptathlon, à travers le ranking général. Malheureusement, elle n’a pas accumulé suffisamment de points pour atteindre cette position.


LIRE AUSSI : Éliminatoires CAN TotalEnergies Maroc 2025 : l’histoire est plus que têtue pour le Bénin ?


L’universalité des Jeux olympiques, qui aurait pu offrir une autre voie pour sa participation, ne s’applique pas à l’heptathlon, une épreuve considérée comme élite en athlétisme en raison de ses sept disciplines variées.

Malgré cette absence notable, le Bénin sera représenté par Valentin Houinato en judo et Noélie Yarigo au 800m, tous deux ayant obtenu leur qualification directe. Grâce au principe d’universalité, le Bénin comptera également sur Kiki Didier (100m), Roger Dodji Kpadé (100m dos), et Eliane I. Douillet (50m nage libre) pour porter haut les couleurs nationales à Paris.

L’absence d’Odile Ahouanwanou aux Jeux olympiques de Paris 2024 s’explique par une série de facteurs, notamment ses performances en deçà des minima requis, son classement insuffisant dans le ranking mondial, et les effets négatifs de la pandémie sur sa préparation et sa participation aux compétitions internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page