A LA UNEAFRIQUEPolitique

La Suisse condamne Ousman Sonko à 20 ans de prison

Ce mercredi 15 mai 2024, le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone, en Suisse, a rendu son verdict dans le procès de l'ancien ministre gambien de l'Intérieur, Ousman Sonko. Celui-ci a été condamné à une peine de 20 ans de prison ferme pour divers crimes contre l'humanité.

Ousman Sonko condamné à 20 Ans de Prison en Suisse. L’ancien ministre gambien de l’Intérieur a été reconnu coupable de divers crimes contre l’humanité ce mercredi. La greffière du Tribunal a déclaré : « Ousman Sonko est condamné à une peine privative de liberté de vingt ans », une sentence qui reflète la gravité des accusations portées contre lui. Les crimes pour lesquels il est jugé incluent des actes de torture, d’enlèvement, ainsi que des exécutions extrajudiciaires, survenus entre 2000 et 2016, sous la présidence de Yahya Jammeh.

Cette condamnation, bien que lourde, est moins sévère que la réquisition du procureur, qui avait plaidé pour une peine de réclusion à perpétuité.

Il est important de souligner que Ousman Sonko ne doit pas être confondu avec Ousmane Sonko, le Premier ministre sénégalais. Il s’agit de deux personnalités distinctes.

Ce verdict intervient dans un contexte où d’autres figures liées au régime de Yahya Jammeh font également l’objet de poursuites judiciaires, y compris l’ancien président lui-même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page