A LA UNEBENINÉconomie

Loi de finances 2024 au Bénin : les mesures sociales du gouvernement pour favoriser le développement

Au Bénin, le gouvernement du président Talon a dévoilé les priorités de son programme économique et social pour l'année 2024, inscrit dans le cadre du Programme d'Action du Gouvernement (PAG 2021-2026). L'objectif principal est d'améliorer le bien-être des citoyens béninois à travers une série de mesures ciblées.

Les mesures sociales pour stimuler la croissance en 2024 au Bénin touchent divers secteurs stratégiques. Pour le compte de cette année, le gouvernement s’est visiblement engagé envers le développement économique et social du pays. Selon la loi de finances 2024, ces actions sont notamment alignées sur des domaines tels que l’assainissement du cadre de vie, la protection sociale, la microfinance, l’éducation, l’eau, l’énergie, la santé, le numérique, la sécurité, la protection civile, l’emploi des jeunes, les sports, l’agriculture, etc.

Dans le domaine de l’assainissement du cadre de vie, les priorités sont axées sur des projets majeurs tels que le développement des infrastructures d’assainissement pluvial à Cotonou et dans les villes secondaires, ainsi que la construction de logements sociaux. De plus, le gouvernement s’engage à renforcer sa politique d’indemnisation préalable et de relogement des personnes affectées par les projets de développement.


LIRE AUSSI : Lutte contre le terrorisme au Bénin : Un soldat accusé d’avoir protégé un présumé terroriste


Des programmes à fort impact social

La protection sociale demeure une préoccupation centrale, avec la reconduction de programmes essentiels tels que « Gbessoké » et l’Assurance pour le Renforcement du Capital Humain « Arch ». Ces initiatives visent à soutenir les citoyens les plus vulnérables et à renforcer le filet de sécurité social.

Dans le domaine de l’eau et de l’énergie, le gouvernement met en œuvre des actions visant à réduire les coûts d’accès à l’eau potable et à l’électricité. Ces mesures contribueront à améliorer les conditions de vie des citoyens et à favoriser le développement socio-économique. Le secteur de l’agriculture bénéficie également d’une attention particulière, avec un soutien accru aux producteurs agricoles pour stimuler la production alimentaire et renforcer la sécurité alimentaire dans le pays.


LIRE AUSSI : Bénin : entrée en fonction de la nouvelle Secrétaire Exécutive de la mairie de Bantè


Santé, éducation, tourisme, culture, sport, etc.

L’éducation demeure une priorité, avec des initiatives visant à améliorer la qualité de l’enseignement, à réviser les curricula, à fournir des manuels scolaires et à étendre les programmes de gratuité des frais de scolarité. La création d’emplois reste au cœur des mesures économiques, avec un accent particulier sur la création d’un environnement favorable au développement des entreprises et à l’embauche.

Dans le secteur de la santé, le gouvernement poursuit ses efforts pour renforcer les mesures de gratuité, en mettant l’accent sur les soins aux enfants de 0 à 5 ans et aux femmes enceintes. Le numérique occupe également une place importante, avec des initiatives visant à améliorer l’accès aux médias, à moderniser les médias publics, et à promouvoir la transformation numérique à travers le projet SMART-GOUV.

Dans les domaines du sport, de la jeunesse, du tourisme, de la culture et des arts, le gouvernement s’engage à soutenir des initiatives prometteuses pour dynamiser ces secteurs clés du développement.

En conclusion, ces mesures reflètent l’engagement continu du gouvernement envers le bien-être de la population béninoise et la promotion d’un développement durable et inclusif.

mesures-sociales-globales-lf2024-v16-01_1_

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page