A LA UNEAFRIQUEPolitique

Niger : le Général Tiani reçoit Kemi Seba et Nathalie Yamb en audience 

Les Panafricanistes Kemi Seba et Nathalie Yamb ont été reçu en audience ce mardi 21 mai 2024, par le chef de l'État du Niger, le Général Abdourahamane Tiani. 

Le président du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie (CNSP) a échangé ce mardi avec les Panafricanistes Kemi Seba et Nathalie Yamb accompagnés de Monsieur Abdourahamane Amadou, dit Abder.

L’audience s’est déroulée en présence des membres du Conseil National pour la Sauvegarde de la Patrie, illustrant ainsi l’importance accordée par les plus hautes autorités de la transition à ce moment de communion et de solidarité avec les forces vives du panafricanisme.

Kemi Seba et Nathalie Yamb ont réitéré, « avec force et passion, leur soutien indéfectible à la vision portée par le CNSP et à la détermination du peuple nigérien à tracer sa propre voie vers un avenir de dignité, de prospérité et de souveraineté ».


LIRE AUSSI : Nigéria : 42 personnes tuées dans une attaque dans l’Etat du Plateau


La satisfaction du président de la transition

Le Président Tiani a salué « le courage, l’abnégation et l’engagement de ces figures de proue du panafricanisme, qui n’ont cessé de porter haut et fort la voix de l’Afrique et de mobiliser les consciences pour la renaissance du continent. Il a souligné la convergence des luttes et la nécessité d’une action concertée et solidaire face aux défis multiformes auxquels sont confrontés les peuples africains ».

Le Président du CNSP a réaffirmé la détermination de son gouvernement à œuvrer sans relâche pour la défense des intérêts stratégiques du Niger et du continent, en s’appuyant sur les forces vives de la nation et en tissant des alliances fécondes avec les mouvements progressistes du panafricanisme.

En somme, la présence de Kemi Seba, de Nathalie Yamb et d’Abdourahamane Amadou à Niamey constitue un message fort de solidarité et d’espoir pour tous les peuples africains en quête de liberté, de dignité et d’autodétermination. Elle illustre la vitalité et la résilience du mouvement panafricain, ainsi que sa capacité à se mobiliser aux côtés des nations sœurs engagées dans des luttes décisives pour leur avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page