A LA UNEAFRIQUEPolitique

Niger: Officiel, des militaires déclarent avoir pris le pouvoir à Mohamed Bazoum

Au Niger, des militaires ont affirmé, mercredi 26 juillet en fin de soirée, avoir renversé le régime du président Mohamed Bazoum, dans une déclaration lue par l’un d’entre eux à la télévision nationale à Niamey, au nom d’un Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP).

 

Mohamed Bazoum n’est plus président au Niger. Le désormais ex-président a l’objet d’une situaation confuse qui avait tout l’air d’une prise de pouvoir par la force. Il a été retenu dans sa résidence depuis mercredi matin. Tard dans la soirée, un groupe de militaires ont donné une déclaration dans laquelle, ils ont indiqué lui avoir pris le pouvoir.

LIRE AUSSI: Crise au Niger: « Nous pensons que ce sera avec succès », Patrice Talon avant son départ pour Niamey

« Nous, forces de défense et de sécurité, réunis au sein du CNSP, avons décidé de mettre fin au régime que vous connaissez », celui du président Bazoum, a déclaré le colonel-major Amadou Abdramane, entouré de neuf autres militaires en tenue. « Toutes les institutions » sont suspendues, ont également indiqué les militaires putschistes. Les frontières du Niger sont désormais fermées et un couvre-feu est instauré « jusqu’à nouvel ordre ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page