A LA UNEBENINDiplomatie

OIT : le Bénin admis au conseil d’administration

Le Bénin est admis parmi les Etats membres du Conseil d’administration du Bureau international du travail (BIT). C’était à l'issue d’une élection tenue vendredi 07 juin dernier à Genève.

La République du Bénin continue d’étendre son carnet d’adresse diplomatique. Pour preuve, le pays de Patrice Talon vient d’être admis au Conseil d’administration du Bureau international du travail (BIT). C’était lors d’une élection tenue ce vendredi 07 juin 2024, en Suisse notamment à Genève, au sud-ouest du Léman.

En effet, cette élection prend en compte la période 2024-2027. Selon un communiqué conjoint du ministre du travail et de la fonction publique et du ministre des affaires étrangères, cette nouvelle admission relève d’ « une reconnaissance de l’engagement du Bénin pour la promotion de l’emploi et l’amélioration des conditions des travailleurs ».


LIRE AUSSI : Eliminatoires coupe du monde 2026 3è journée : le Bénin s’accroche à la 3è place


Étant une institution spécialisée de l’ONU, l’Organisation internationale du travail (OIT) a pour objectif global de faire avancer la justice sociale, et de promouvoir le travail décent.

Le fonctionnement du Conseil d’administration.

Le Conseil d’administration est l’organe exécutif de l’Organisation internationale du travail (le Bureau est le secrétariat de l’Organisation.). Il se réunit trois fois par an, en mars, en juin et en novembre. Il prend des décisions concernant la politique du BIT, fixe l’ordre du jour de la Conférence internationale du Travail, adopte le programme et le budget de l’Organisation avant sa soumission à la Conférence, et élit le Directeur général.

La composition du Conseil d’administration

Selon l’OIT, le Conseil est composé de 56 membres titulaires (28 membres gouvernementaux, 14 membres employeurs et 14 membres travailleurs), et de 66 membres adjoints (28 membres gouvernementaux, 19 membres employeurs et 19 membres travailleurs).

En suite, dix des sièges gouvernementaux titulaires sont réservés en permanence aux Membres dont l’importance industrielle est la plus considérable (Allemagne, Brésil, Chine, France, Inde, Italie, Japon, Fédération de Russie, Royaume-Uni et Etats-Unis). Les autres membres gouvernementaux sont élus par la Conférence tous les trois ans. Les membres employeurs et travailleurs sont élus à titre individuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page