A LA UNEBENINPolitique

Présidentielle 2026 au Bénin : Jean-Eudes Mitokpè se prononce sur la décision d’Olivier Boko

A deux ans de l'élection présidentielle de 2026 au Bénin, OB26 brille par sa présence remarquable sur le landerneau politique. Initiateur d'une dynamique de mobilisation des Béninois dans leur ensemble, mais surtout des jeunes et des femmes à la candidature de l'homme d'affaires Olivier Boko, le mouvement politique a lancé vendredi 5 janvier 2024, une opération d'envergure à Cotonou, la capitale économique du pays. A l'occasion, Jean-Eudes Mitokpè, président d'OB26 a évoqué la posture d'Olivier Boko par rapport à la mobilisation d'envergure menée à propos de sa candidature.

Plusieurs mois déjà que le mouvement OB26 parcourt l’ensemble du territoire béninois à l’effet de la mobilisation des jeunes et des femmes autour de la candidature de l’homme d’affaires Olivier Boko. Du Zou, en passant par l’Atlantique, le Borgou, la Donga, le Plateau, le Mono, le Littoral et les six autres départements que compte le Bénin, la dynamique de mobilisation semble visiblement avoir de l’écho sur l’ensemble du territoire.

Ce vendredi 5 janvier, les responsables du mouvement ont encore réussi un pari : le lancement de l’opération « Renaissance Cotonou avec Olivier Boko ». En effet, l’une des nombreuses initiatives d’OB26, elle offre aux jeunes de la capitale économique, une plateforme pour s’exprimer et pour participer à la vie politique de la ville. D’ailleurs, selon les responsables du mouvement, cette initiative vise à mobiliser d’une part, les jeunes de la ville avec la relance et l’ancrage de la machine OB26 à Cotonou et, d’autre part, préparer les jeunes pour leur grande implication dans les élections de 2026.


LIRE AUSSI : Bénin: Olivier Boko, partout et nulle part!


Olivier Boko candidat ? 

A l’occasion, Jean-Eudes Mitokpè, président d’OB26 a évoqué la question de la candidature d’Olivier Boko à la présidentielle de 2026 qui va consacrer la succession de Patrice Talon, connu pour sa proximité avec l’homme. En effet, l’ancien journaliste informe que la décision finale revient au président Olivier Boko, qui n’a pas encore pris position. Ce qui revient à se demander réellement, quelle est la véritable posture de l’homme connu pour sa grande discrétion et qui semble avoir recadré pourtant – selon des confidences de El Hadj Malehossou – les actions visant à conforter sa candidature. Va-t-il répondre positivement à cet appel de nombreux Béninois qui trouvent en lui, le candidat naturel de la mouvance présidentielle ?

Les prochains mois édifieront sans doute les Béninois.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page