A LA UNEBENINPolitique

Présidentielle 2026 au Bénin : la FCBE envisage son départ de l’opposition

Au Bénin, les forces politiques encore actives sur le landerneau politique orientent leurs actions pour les élections générales prévues pour se tenir en 2026. La Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE), parti de l’opposition – du moins “non radicale” – a évoqué ce dimanche 20 août 2023, ses ambitions pour l’élection présidentielle de 2026.

 

La FCBE va-t-elle quitter le rang des formations politiques d’opposition dès 2026 au Bénin? C’est bien là, l’essentiel à retenir des propos de El Farouk Soumanou, deuxième adjoint au Secrétaire exécutif national du parti ce dimanche sur Canal 3 Bénin. En effet, interrogé sur l’avenir du parti dirigé par Paul Hounkpè, il indique que la Fcbe met tout en œuvre pour être membre de la mouvance au cours du prochain quinquennat.

« Le parti a beaucoup appris de son échec à l’issue des législatives du 08 janvier dernier et prend de grands contacts «, a-t-til fait savoir dans un premier. L’invité de Canal 3 Bénin reconnait pas ailleurs que cet échec aux législatives qui a consacré l’entrée au parlement du parti d’opposition Les Démocrates, a provoqué une vague de départs de certains membres qui sans doute, ne croient plus en un bel avenir pour le parti.  « Après l’échec, l’essentiel pour le parti actuellement est de travailler à fidéliser et rassurer ceux qui sont encore là », a confirmé El Farouk Soumanou.

LIRE AUSSI: Présidentielle 2026: le Moele-Bénin de plain-pied dans la “figuration politique”?

Deux options pour la présidentielle de 2026

Conscients de ce que les pronostics présagent déjà d’un échec pour cette formation politique “sans grande représentativité” dans le pays, les responsables ont confié eux-mêmes, être sous l’emprise d’un doute cartésien. « Si nous n’avons pas les parrainages qu’il faut, nous allons observer les candidatures en présence et aviser », a confié El Farouk Soumanou qui ajoute que son parti « se battra de toutes ses forces pour être de la prochaine mouvance ».

La Force Cauris pour un Bénin Emergent fait l’objet de vives critiques sur sa réelle appartenance politique, depuis le départ de son fondateur Boni Yayi, désormais président d’honneur du seul parti d’opposition présent à l’Assemblée Nationale: Les Démocrates. Si le pouvoir du président Patrice Talon connaissait une continuité avec l’arrivée au pouvoir en 2026 de l’un des membres influents dans son entourage, la FCBE sera aux côtés de ce dernier sans doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page