AFRIQUEPolitique

RDC : la résidence du vice-premier ministre, Vital Kamerhe attaquée

La résidence du vice-Premier ministre congolais, Vital Kamerhe, a été attaquée tôt dimanche 18 mai 2024 à Kinshasa par des individus armés vêtus d'uniformes militaires.

Vital Kamerhe, le vice-Premier ministre congolais a été la cible d’une sanglante attaque aux premières heures de ce 19 mai 2024. Selon plusieurs sources crédibles, sa résidence à Kinshasa a été violemment attaquée par une vingtaine d’hommes en uniforme militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

Ces derniers dirigés par un certain Christian Malanga, ancien officier congolais et acteur politique résidant aux États-Unis, ont envahi le quartier gouvernemental de Gombè, tuant deux gardes du corps du vice-premier ministre et prenant le contrôle du bureau présidentiel au Palais de la Nation pour brandir le drapeau du Zaïre.

Les assaillants célèbrent l’attaque perpétrée

Les premières statistiques signalent trois décès. D’après Michel Moto, député de Walikale et proche collaborateur de Kamerhe, deux gardes du corps et un assaillant ont été tués lors des échanges de tirs.

« L’honorable Vital KAMERHE et sa famille sont sains et saufs ; leur sécurité a été renforcée », a écrit Michel Moto sur son compte X.

Les vidéos réalisées et futées par les assaillants ne révèlent pas les motivations de l’attaque. Les circonstances de cet événement tragique restent ainsi floues, et seule une enquête approfondie pourra éclairer l’opinion publique.

Il convient de souligner que Vital Kamerhe est actuellement considéré comme le candidat unique du pouvoir pour la présidence de l’Assemblée Nationale. Aussi, le Chef de l’État, Félix Tshisekedi rêve-t-il d’une révision constitutionnelle après sa réélection pour un second mandat. Une initiative que l’opposition et la société civile considèrent comme les prémices d’une tentative de troisième mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page