A LA UNEAFRIQUEPolitique

RDC : la tension monte à la suite de l’Information judiciaire contre le Cardinal Ambongo

Le monde politique en République démocratique du Congo réagit vivement à l'ouverture d'une information judiciaire à l'encontre du cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa. Cette décision, prise par le procureur général près la cour de cassation, est un événement sans précédent dans l'histoire du pays.

Les critiques du cardinal Ambongo sur la gestion sécuritaire et politique du pays ont été pointées du doigt par la justice. Les propos du prélat, jugés séditieux, sont accusés d’inciter à la révolte et aux attentats contre les vies humaines.

Dans un courrier, le procureur général reproche au cardinal Ambongo des propos tenus lors de points de presse, d’interviews et de sermons, notamment ceux décourageant les militaires des forces armées congolaises engagés dans la lutte contre les groupes rebelles dans l’est du pays.

Les réactions ne se sont pas fait attendre, en particulier au sein de la classe politique. Martin Fayulu, opposant, dénonce une dérive du régime de Félix Tshisekedi et considère cette action judiciaire comme un pas de plus vers une situation incontrôlable et dangereuse pour le pays.


LIRE AUSSI : RDC : l’archevêque de Kinshasa poursuivi pour ses critiques vis-à-vis du pouvoir


Moïse Katumbi exprime son indignation face à ce qu’il perçoit comme une tentative de museler la voix des Congolais qui souffrent, et souligne le devoir de l’Église de dénoncer les injustices et la mauvaise gestion publique.

Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, dénonce quant à lui une instrumentalisation politique du pouvoir judiciaire et une dérive dictatoriale du régime actuel.

Lors de la messe de Pâques, l’archevêque de Kinshasa avait déjà livré un message politique critique envers les autorités, dénonçant leur inaction face à l’activisme des groupes rebelles dans l’est du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page