A LA UNEBENIN

Réduction des taxes sur le soja : Guy Mitokpè salue une victoire pour les paysans béninois

Les récentes mesures prises par le gouvernement béninois concernant la commercialisation du soja ont suscité des réactions, notamment celle de Guy Mitokpè, responsable chargé de la communication au sein du parti Les Démocrates. Sur la chaîne télévisée Eden TV jeudi soir, Mitokpè a exprimé sa satisfaction face à la réduction des taxes liées au soja, considérant cette décision comme une victoire pour les paysans et le peuple béninois.

 

Jeudi 16 novembre 2023, le gouvernement béninois a pris de nombreuses mesures visant à faciliter les transactions relatives à la vente et à l’achat de soja au Bénin pour la campagne 2023-2024. Les mesures impliquent une libéralisation du commerce du soja grain sur tout le territoire national, permettant aux acteurs de fixer librement les opérations d’achat, de vente, de transport, ainsi que les prix et les calendriers de début et de fin des transactions.

Parmi ces mesures, l’exportation du soja devient libre et sans agrément, mais exclusivement par le Port de Cotonou. De plus, la contribution à la recherche et à la promotion agricole (CRA) perçue au cordon douanier, auparavant fixée à 140 FCFA par kilogramme de soja grain, a été réduite à 30 FCFA pour la campagne en cours.

LIRE AUSSI: Bénin : le Gouvernement annonce 3 mesures clés pour soutenir les producteurs de Soja

Réagissant à ces mesures prises par le gouvernement béninois, Guy Mitokpè a déclaré que cette décision représente un changement majeur dans la politique entourant la commercialisation du soja au Bénin. La réaction positive de Guy Mitokpè témoigne de la reconnaissance des efforts consentis par le gouvernement pour alléger les charges fiscales pesant sur les acteurs du secteur agricole.

Il a salué la décision comme une victoire qui ouvre de nouvelles perspectives pour les paysans et les opérateurs économiques. Ces mesures libérales visent à dynamiser la filière du soja et à encourager une campagne de commercialisation plus efficace, stimulant ainsi le secteur agricole du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page