A LA UNEBENINÉconomie

Transactions mobiles au Bénin : l’ARCEP dévoile le montant des opérations effectuées en 2023

Les volumes des opérations de dépôt et de retrait d’espèces enregistrés par les fournisseurs de Services financiers mobiles s'élève à 3 430 milliards de FCFA en 2023 au Bénin. Les chiffres témoignant de ses opérations découlent du rapport d’activités annuel de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste.

Au Bénin, devenus comme porte-monnaie électronique par excellence, les opérations effectuées via les fournisseurs de Services Financiers Mobiles ont fait des chiffres impressionnants en 2023 dans le pays. Au total, 3 430 milliards de FCFA de dépôts ont été effectués en 2023 selon le rapport annuel de l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP) sur les volumes des opérations de dépôt et de retrait d’espèces enregistrés par les fournisseurs de Services Financiers Mobiles.


LIRE AUSSI : Bénin : un mini bus «Tokpa-Tokpa» crée un grave accident au carrefour Sèkandji


En effet, ces opérations de dépôt et de retrait sont en hausse de 16,43 % et de 12,95 % par rapport à 2022. « Ces opérations de rechargement de porte-monnaie électronique et de retrait d’espèces sont respectivement en hausse de 16,43 % et de 12,95 % par rapport à 2022, et représentent respectivement 11 % et 10,4 % du volume global des transactions enregistrées en 2023 », informe la même source selon 24 h au Bénin.

Par ailleurs, le rapport indique que les transferts effectués en 2023 sont estimés  » à 3 430,1 milliards de FCFA soit un accroissement de 31 % par rapport à 2022″. Ceci explique la vitesse croissante du niveau de concurrence sur le marché de la téléphonie mobile par rapport à l’année 2022 dans le pays.

Les facteurs de l’évolution des chiffres en 2023

Pour l’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste, le « niveau de concurrence a augmenté sur le marché de la téléphonie mobile entre 2022 et 2023, même si ce marché reste concentré autour de l’opérateur Spacetel Bénin, qui détient une part de marché estimée à 66,6 % en 2023 ».

Il faut noter que cette évolution est liée à plusieurs facteurs. Il s’agit principalement de la politique de règlementation sur l’encadrement tarifaire des différents compartiments de la téléphonie mobile au Bénin. « L’amélioration de la concurrence sur le marché de la téléphonie mobile est due à l’évolution de la politique règlementaire, notamment l’encadrement tarifaire, la suppression des taxes d’interconnexion ainsi que l’entrée en service du troisième opérateur mobile CELTIIS », a indiqué l’ARCEP.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page